parution 06 avril 2018  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Science - fiction

Warship Jolly Roger T4

Dernières volontés

Munro se prépare à attaquer la planète présidentielle à bord du Jolly Roger. Nouvel épisode d'une saga SF grand public totalement tournée vers l'action et le spectaculaire, par le scénariste d'Orbital.


 Warship Jolly Roger T4 : Dernières volontés (0), bd chez Dargaud de Runberg, Montllo
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2018

L'histoire :

Les rebelles de Mellratussi décident qu'il est temps de porter l'assaut décisif contre les forces confédérées. Menés par la propre mère d'Alisa qui a renié sa fille, ils décident de regrouper toutes leurs forces vers le même système solaire. A bord du Jolly Roger, l'ex-général Munro peut compter sur Djema et Roberto et leurs humatronics, de formidables créatures capables d'apprendre de leur modèles humains à une vitesse qui défie l'entendement. Les droïdes vont apprendre à piloter le vaisseau lors de l'attaque qu'il projette contre le président assassin de son fils, en échange de la liberté pour leurs deux concepteurs après l'assaut. Pendant ce temps, le premier grand débat a lieu entre Vexton, candidat à sa ré-élection et Rebecca qui a construit une coalition pour prendre sa place lors des élections sénatoriales toute proches. Le président prépare son mariage avec l'actrice Pénélope Toréna sur un satellite artificiel construit spécialement pour l'occasion par la richissime famille de sa fiancée. Il compte en faire un spectacle inoubliable, pour fasciner l'opinion. La cible de Munro est donc toute trouvée, il faut que son fabuleux vaisseau de guerre attaque le leader de la confédération, le jour même de la cérémonie. Il sait qu'il s'agira probablement de sa dernière bataille aux côtés d'Alisa, Kowalski et Treize. Il leur montre toute sa détermination. Mais déjà, les rebelles lancent des attaques sur des planètes éloignées, mettant en alerte les forces confédérées.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ce quatrième tome de la saga SF spectaculaire de Sylvain Runberg confirme à la fois le ton très série B de ces aventures, et une certaine difficulté à faire décoller les enjeux de la bataille qui se joue. La rivalité politique entre le président Vexton et son ancienne bras droit progresse assez radicalement dans cet épisode, tandis que les ennemis du pouvoir en place s'approchent de leur cible. Les dialogues simples et la relative brutalité des caractères nous conduisent à attendre beaucoup de l'action pure, laissant peu de place à la mise en scène d'atmosphères marquées. Munro lui-même, dans sa radicalité et sa soif de vengeance, n'attire pas particulièrement la sympathie, et les moments de recul sur les protagonistes sont rares. Le dessin très technique de Miki Montllo contribue à cette ambiance plutôt froide, il est certes très spectaculaire mais offre presque trop de couleurs pour être parfaitement immersif. Il reste le personnage très fascinant du jeune Treize, qui devient le ressort systématique de chaque intrigue mais n'en demeure pas moins impressionnant, et clairement plus dense que tous ses compagnons d'aventure. Le jeune garçon et ses pouvoirs mentaux sont au centre du mystère. Il est le vrai personnage principal auquel le lecteur s'attache. Beaucoup moins travaillé que celui d'Orbital, l'autre saga SF à succès de Runberg, l'univers de Warship vise de toute évidence un autre public. Plus centré sur l'action, manichéen et parfois caricatural, il offre un divertissement plus immédiat, entre les canons visuels de l'animation et la densité d'action du manga. Deux space-opera différents et complémentaires, un peu comme Blade Runner et le Cinquième Élément en somme.

voir la fiche officielle ISBN 9782505069492