parution 10 mai 2013  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Guerre, Mondes décalés

WW2.2 T5

Une odyssée sicilienne

Deux parias de l’armée italienne doivent exécuter une mission dangereuse pour le Vatican. Un coup dans l’eau pour une série pourtant prenante.


 WW2.2 T5 : Une odyssée sicilienne (0), bd chez Dargaud de Blengino, Del Vecchio
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2013

L'histoire de la série :

La seconde guerre mondiale a pris de drôles de virages : alors qu’Hitler a été assassiné, Goering et Himmler prennent la tête de l’Allemagne nazie. Les Américains s’allient avec les Japonais et commencent à s’armer pour rentrer dans le conflit. Dans le même temps, Staline, allié des Allemands, s’associe avec la Chine de Mao. La seconde guerre mondiale n’est donc plus ce qu’elle était et les cartes sont profondément redistribuées. Luttes de pouvoir, conflits sanglants, actions héroïques ou traîtrises dans l’ombre : le conflit met en lumières soldats comme civils, homme politiques comme résistants venant de tout pays et de tout parti.

L'histoire :

En 1943, les Japonais sont attaqués de toutes parts. D’un côté par les Russes et de l’autre par les Chinois. Les Américains décident de prêter main forte au pays du Soleil Levant, tandis que les Alliés tentent une contre-attaque sur le front ouest. Profitant de la défaite des Allemands en Afrique, les Anglais remontent le pays et comptent lancer une vaste offensive sur l’Italie, l’endroit réputé le plus faible des forces de l’Axe. Cependant, l’arrogant Mussolini refuse de se rendre et les combats deviennent extrêmement violents. La Sicile est ainsi le théâtre d’affrontements maritimes sans équivalents. Dans ce contexte agité, un sous-lieutenant de la marine italienne, Nada Ettore, est enfermé pour avoir vendu des médicaments militaires. Il échappe de peu au peloton d’exécution, sauvé in extremis par un bombardement allié. Pourtant, ses ennuis sont loin d’être terminés. Hospitalisé, il reçoit la visite d’éminences du Saint Siège. Les hommes du Vatican lui proposent une mission très particulière mais de la plus haute importance…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La version uchronique de la seconde guerre mondiale continue sa relecture du monde déchiré par la guerre. Les auteurs de ce cinquième épisode (italiens eux-mêmes) se consacrent au conflit en Italie. Malgré de nombreux changements par rapport à la véritable Histoire, qui feraient frémir n’importe quel historien pointilleux (Hitler est décédé, les Japonais sont avec les Américains, tandis que les Russes sont avec les Allemands), cet opus est finalement assez proche d’une réalité historique. L’Italie est toujours soumise à la dictature de Benito Mussolini et les soldats fascistes ne font pas dans la dentelle, faisant régner un climat de peur et de défiance. Cette odyssée est donc une plongée dans le contexte d’un pays qui a souffert d’un régime violent et répressif, comme l’Espagne avec Franco. Ainsi, les héros (italiens) sont des résistants malgré eux, puisque ce sont des soldats rejetés par la patrie et par l’armée : Spartaco Velasco avait même reçu une croix de bronze de la main de Mussolini lui-même avant d’être recherché par les fascistes romains. Ces parias n’auront d’autre choix que de se rebeller contre le régime. Pourchassés par leur propre armée, nos deux marins vont devoir rendre service à l’instance du Pape Pie XII, mais les objectifs sont troubles. Ce mélange d’aventure maritime et de complot politico-religieux n’est malheureusement pas très crédible. En effet, les deux soldats parviennent à se sortir de dangers énormes et l’explication finale est assez improbable. Même si le fond du scénario joue sur la religion, on ne peut pas croire à tout et n’importe quoi ! Bien moins prenant que les tomes précédents, le tome vaut surtout par sa qualité graphique. Dans un trait impeccable et très aéré, Pasquale Del Vecchio offre une mise en page très dynamique. Les couleurs sont chatoyantes et correspondent aux éléments naturels, rendant ce voyage sicilien exotique et réaliste. Même si certaines idées sont intéressantes et même si l’album a le mérite de décrire la situation des Italiens pendant la guerre de 39-45, on n’est guère emballé par les actions de cette expédition. Une odyssée qui n’en a malheureusement que le nom…

voir la fiche officielle ISBN 9782205068047