parution 01 février 2004  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Thriller

XIII T16

Opération Montecristo

Tandis que le gouvernement américain trépigne de récupérer un jour Treize et ses copains, ces derniers plongent récupérer une montre dans un village englouti. Pfff...


 XIII T16 : Opération Montecristo (0), bd chez Dargaud de Van Hamme, Vance, Petra
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2004

L'histoire :

Suite à leurs aventures (beaucoup trop longues à résumer : relire les 15 épisodes précédents), Treize, le major Jones, le colonel Amos, le général Ben Carrington, le marquis de Préseau et son épouse sont réfugiés au Costa Verde. A la tête de ce petit pays d’Amérique latine, Maria Dos Santos, l’ex-épouse de Treize se voit contrainte de livrer les fugitifs aux USA, sous la menace de sanctions économiques. A bord du camion qui les extrade, ils ont la désagréable surprise de voyager en compagnie de Felicity Brown, agent d’action sans scrupule et ennemie jurée de Treize. Au cours du transfert, ils sont attaqués par un pseudo-groupe révolutionnaire qui demande une rançon de 10 millions de dollars. Bien entendu, il s’agit là d’une mise en scène orchestrée par la Présidente Dos Santos pour laisser les coudées franches à Treize et ses amis. Car ces derniers ont un objectif de taille à atteindre : récupérer au cœur d’un village englouti une montre ayant appartenue à un ancêtre supposé de Treize. Une fois repêché, l’objet serait susceptible d’apporter de nouveaux indices sur son identité exacte…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Depuis quelques albums, il parait évident que Jean Van Hamme étire inutilement une intrigue particulièrement complexe. Plus les albums se suivent, et plus la série prend l’allure d’un soap-opéra fleuve version BD. Pourtant, ce (attendez, je recompte…) 16e épisode renoue avec le cœur de la quête du héros : son identité. Si la série n’a plus le rythme et ne suscite plus l’intérêt de ses débuts, Van Hamme veut tout de même rendre à Treize son passé. Certes, les invraisemblances s’entrechoquent : Jones se promène le nombril à l’air pour être à la mode, le subterfuge d’évasion de Felicity est d’une banalité consternante, la pseudo tension entre Treize et son présumé père sonne faux… Il est clair que Van Hamme a perdu la foi. Comme pour donner du poids à l’épisode, un personnage clé se fait descendre. Depuis 3 tomes, il traînait là sans grande utilité, alors bon… Même le dessin de Vance semble en avoir pris un coup (couverture mise à part). De moins en moins de décors ou de plans larges, de plus en plus d’automatismes dans les visages… Devant la notoriété du titre, les auteurs ne font plus vraiment d’effort pour la rendre attractive. Ça sent la fin !

voir la fiche officielle ISBN 9782871295921