parution 01 septembre 2007  éditeur Delcourt  collection Impact
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Thriller

Akademy T2

A balles réelles

Les rescapés de l'Aka partent récupérer leurs camarades tombés lors de leur baptême du feu. Conclusion d'un premier diptyque sans temps mort, pour une série d'action entre StarAc' et Nikita !


 Akademy T2 : A balles réelles (0), bd chez Delcourt de Blondel, Rouvin, Kepon
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2007

L'histoire :

Six jeunes gens, délinquants ou marginaux, tous rompus à diverses techniques de combat, ont été enrôlés pour accomplir des missions à hauts risques. Ils n’ont guère eu le choix : contre ce recrutement forcé au sein de la mystérieuse agence « Akademy », on leur a promis l’impunité. Pour leur baptême du feu, ils doivent empêcher une livraison d’armes à destination d’un groupe d’indépendantistes irlandais. Il semble pourtant qu’une fuite soit à l’origine du fiasco de l’entreprise… L’opération commando tourne très mal pour deux d’entre eux : Pyro et Ward, blessé par balle, doivent être abandonnés sur place. Les 4 survivants et leurs formateurs vont alors tout faire pour les récupérer. Primo, ils établissent un nouveau QG, dans un milieu nettement moins anxiogène et calfeutré que leur bunker souterrain : une villa de luxe, avec piscine. Secundo, ils appliquent un plan futé pour soustraire Ward, hospitalisé sous surveillance policière, à la vigilance de ses anges gardiens. Tertio, ils envoient Anna dans la boîte de nuit où elle bossait avant l’Aka, pour « interroger » son ancien « employeur », a priori mêlé de près à l’affaire. Cette perspective ne la réjouit guère : l’homme est un apprenti mafieux, dealer et proxénète, du genre violent avec les filles…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Paru en même temps que le tome 1, ce second volet clôt un premier cycle « d’exposition » à la série Akademy. Pour le pitch, nous suivons les progrès de 6 jeunes délinquants dans des perspectives professionnelles (disons) plus constructives au regard de leurs compétences réelles, bien qu’appartenant à une finalité vertueuse encore bien floue. En quelque sorte, et par opposition à la fameuse Star Ac’, il s’agit d’une « Delinquant Akamedy ». Côté narration, Julien Blondel – la révélation scénaristique de cet automne 2007 – livre un premier diptyque plutôt bien rythmé et ficelé. Graphiquement, Anne Rouvin dispose encore d’une certaine marge de progression, mais c’est un début très encourageant. Les quelques erreurs de perspectives ou de proportions n’empêchent pas de se laisser absorber par ce scénario survitaminé. L’artiste anime sa clique de personnages dans un cadre urbain contemporain parfaitement adapté à ce scénario musclé, alors que ce décorum n’est a priori pas son genre de prédilection (plutôt HF ou SF). Précisons que la jeune femme rejoint le tumulte éditorial du 9e art avec cette première œuvre, après avoir plaqué une carrière de chargée de communication prometteuse… une démarche follement courageuse !