parution 01 mars 2006  éditeur Delcourt  collection Terres de Légendes
 Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy, Aventure - Action

Alim le tanneur T2

Le vent de l'exil

Réfugiés dans un village de montagne, Alim et sa famille sont rattrapés par les cruels guerriers du pouvoir théocratique. Poursuite et confirmation d'une grande aventure, magnifique et palpitante !


 Alim le tanneur T2 : Le vent de l'exil (0), bd chez Delcourt de Lupano, Augustin, Penloup
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2006

L'histoire :

Selon la légende, Jesameth a réussi à parler aux dieux après avoir bravé mille dangers, attirant leurs faveurs sur l’humanité toute entière. C’est pourquoi il est vénéré aveuglément, célébré parfois à grand renfort de sacrifices humains, par une poignée de fanatiques au pouvoir. Quiconque remet en cause ce dogme est un blasphémateur qui mérite la mort. Or en dépeçant une sirène tueuse, Alim, un simple tanneur hors caste, retrouve à l’intérieur l’armure du soi-disant héros, certainement bouffé il y a des lustres par un de ces monstres marins, bien avant d’avoir « parlé » aux dieux. Après que Bul, sa petite fille de 4 ans, a révélé des bribes de cette découverte à la volée, lui et sa famille sont forcés à l’exil pour sacrilège. Alim, Bul et grand-père se réfugient alors dans un village d’éleveurs, dans un lointain territoire montagneux, où ils croient enfin trouver le bonheur. Mais deux ans plus tard, cette mésaventure a laissé des traces à Brahmalem. La logique économique voudrait que le pouvoir théocratique se répande en convertissant de force les populations au sud de la capitale Brahmalem.Mais les 5 timoniers de la Nef Iasoubine lancent le terrible Torq Djihid et ses redoutables guerriers vers le nord, à la recherche de la famille d’Alim…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ce second volet d’Alim le tanneur renforce encore la bonne impression laissée par un premier épisode qui a légitimement « cartonné », commercialement parlant. Responsables ce succès, une harmonie rare, un équilibre entre un dessin enchanteur et un scénario palpitant, contribuent à placer cette série d’« heroïc-fantaisy » bien au dessus du lot. Tout d’abord, le dessin de Virginie Augustin est superbe, les cadrages, le découpage et la mise en page d’une grande lisibilité. De même, la mise en couleur réalisée par la dessinatrice et Geneviève Penloup, est habilement contrastée sans être flashy, instillant des effets d’ombres et de lumières qui accordent un relief d’une juste mesure à l’ensemble. A travers ce graphisme agréable, on poursuit l’aventure de personnages très attachants, seuls êtres éclairés dans un monde obscurantiste. A la base, la trame du scénario n’a pourtant rien d’exceptionnelle : une famille est poursuivie par une dictature théocratique sanguinaire, pour un blasphème qui parait, bien entendu, absurde au lecteur. A travers ce synopsis, et en parallèle de moult rebondissements fort correctement rythmés et distillés avec un zest d’humour, Wilfried Lupano se joue de l’origine des dogmes religieux et de leur strict respect par une foule soumise. Le dieu-sauveur Jesameth n’était finalement qu’un couillon qui s’est fait bouffer par la première bestiole marine venue. En détenant la preuve de cette escroquerie, Alim représente un danger pour le pouvoir ecclésiastique. N’en doutons pas : l’aventure ne prendra fin que lorsque ce héros-malgré-lui aura révélé ce qu’il sait au peuple, entraînant derrière lui une révolution. Complice de ce destin, le lecteur s’assimile au personnage et prend un plaisir immense à suivre ces aventures.

voir la fiche officielle ISBN 9782847899467