parution 20 octobre 2010  éditeur Delcourt  collection Neopolis
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Thriller

Arcanes T8

Katrina

En compagnie d'un satyre vaudou, les agents de Stargate affrontent en Louisiane des cartes vivantes maléfiques issues d'expérimentations nazies. Une aventure fantastique rythmée et soutenue, pour conclure un diptyque consacré à l'ouragan Katrina.


 Arcanes T8 : Katrina (0), bd chez Delcourt de Pécau, Nenadov, Fernandez
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2010

L'histoire :

En Nouvelle-Orléans, un avion de reconnaissance et de surveillance météorologique nommé le « Hurrican Hunter » est pris dans l’ouragan Katrina. De catégorie 5, soit la plus importante, l’ouragan semble cacher bien des mystères… ou des démons. Les pilotes sont en effet attaqués par des forces démoniaques. Surpris, les agents de Stargate Miss Wood, Walter Duncan et Adam Vinci, le Contrôleur, font appel à un français martiniquais ancien du SOE, Georges Aviva. Ce dernier est persuadé que Katrina n’est pas un ouragan comme les autres, mais un Urakan, une tempête attiré par un démon. Le contrôleur, contrairement à ses habitudes, prend en main l’enquête, ce qui ne manque pas d’intriguer Miss Wood. Ils apprennent alors l’existence des V4, des Jennifer, résultats des expérimentations nazies sur des déportés et prisonniers de guerre. Ce sont des démons, des atouts vivants, des cartes vivantes maléfiques. Utilisées pour la première fois dans les Ardennes, ils furent ensuite éliminés par l’armée américaine grâce à un symbole vaudou. Georges et Adam pensent de suite à la meute perdue des chiens de l’enfer, celle-là même qui protégea la fuite de 3 sous-marins peu avant la fin de la guerre et ainsi l’entité responsable du déclenchement de la seconde guerre mondiale… Mais que cache l’attitude d’Adam, le Contrôleur ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Autant le premier épisode de ce diptyque pouvait sembler confus, autant ce 8e opus (et conclusion) du récit sur l’ouragan Katrina est complexe. Mais les références incessantes à l’Histoire Secrète et à son autre spin off Arcane Majeur sont encore nombreuses et la lecture des quelques 30 tomes composant le « grand œuvre » de Jean-Pierre Pécau s’avère pratiquement indispensable. Cette nouvelle aventure continue sur un rythme effréné, et Pécau n’hésite pas à confronter les agents de Stargate à de multiples dangers, tels, en prime abord, l’ouragan Katrina qui est d’origine démoniaque, mais aussi aux Jennifer ou V4, cartes vivantes maléfiques, vampires de chance, ou encore une « guéguerre » inter services. Le récit s’intensifie et se complique, en (ré)utilisant les référents des deux autres séries, mais également en créant les siens propres. La lecture peut ainsi paraître malaisée pour un néophyte de l’univers, plus riche pour le passionné. Le dessin de Nenadov, troisième dessinateur à s’immiscer dans la série, semble avoir pris la mesure du scénario, et s’inscrit dans un climat et une atmosphère pesante et lourde. La confusion est accentuée par les couleurs à propos de Jean-Paul Fernandez, qui s’approprie intelligemment chaque situation. On regrettera cependant, une nouvelle fois, une lecture parfois pénible des bulles qu’il conviendra de relire pour savoir qui a dit quoi… De statut de série mère à celui de spin off de l’Histoire Secrète, Arcanes a trouvé sa voie et s’inscrit pleinement dans l’édifice et le puzzle scénaristiques de Pécau. Au final, Katrina est un album de bonne facture, dans la saga des Arcanes.

voir la fiche officielle ISBN 9782756020013