parution 04 mars 2015  éditeur Delcourt  collection Neopolis
 Public ado / adulte  Thème Anticipation

Arctica T7

Le Messager du cosmos

Dakota, Lulha et Mismy explorent les fonds sous-marins, en quête d’un vaisseau et d’un message extraterrestres. Une suite riche en révélations, pour une rocambolesque série (B) d’espionnage et de science-fiction.


 Arctica T7 : Le Messager du cosmos (0), bd chez Delcourt de Pecqueur, Kovačević, Schelle
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2015

L'histoire :

Lulha, la fillette extraterrestre aux cheveux bleus, se faufile encore et toujours entre les mailles du filet des services secrets européens et américains. En compagnie de Dakota (pilote d’avion) et de Mismy (conductrice de trains), elle se rend en voilier du côté de Marseille. Durant le voyage, elle leur fait la traduction du livre légué par ses ancêtres aliens, qui ont jadis colonisé la Terre. Les trois fugitifs espèrent retrouver le gigantesque vaisseau extraterrestre gisant au fond de la mer ionienne. Celui-ci contiendrait en effet un « enregistrement » racontant en détail l’histoire de la civilisation et de la planète dont est originaire Lulha. Les technologies de pointe promises par cette civilisation excitent évidemment moult convoitises. Services secrets et puissants mafieux dépêchent alors leurs ressources humaines sur le midi de la France. Pendant ce temps, Dakota a déjà fait appel à un ami spécialisé dans la chasse aux trésors sous-marins, et ils ont mis le cap sur une zone maritime au large du Péloponnèse. Hélas, malgré les indications traduites du livre par Lulha, les premières plongées en bathyscaphe ne donnent rien. Après plusieurs jours et après avoir raccroché le fond avec leur engin, ils aperçoivent enfin un morceau de métal recouvert de sigles étranges…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

En quête d’une civilisation extraterrestre ayant jadis colonisé la Terre, nos héros fugitifs rebondissent toujours d’évènements rocambolesques en explorations à hauts risques. On regrette toujours un peu la narration prémâchée du scénariste Daniel Pecqueur, qui rappelle sans cesse, à travers des dialogues un peu lourds, les conjonctures et incidences qui ont amené le lecteur jusqu’à ce point, comme pour lui tenir la main. Mais on les pardonne cette fois plus volontiers, étant donné que l’intrigue progresse fortement dans ce 7ème volume : libéré de leurs poursuivants (du moins au début), et bénéficiant toujours de ressources financières et humaines providentielles, le trio Lulha-Dakota-Mismy trouve le vaisseau extraterrestre et le précieux « enregistrement » qui dévoile les arcanes de cette civilisation prometteuse. Nous tairons la nature de celui-ci pour préserver le suspens… L’exploration d’une épave alien sous-marine constitue donc le climax de l’opus, qui fusionne une nouvelle fois un savant cocktail composé de thriller, d’anticipation, d’aventure, de science-fiction et d’espionnage de série B. Car une nouvelle puissance, ambitieuse de se rendre maîtresse de la technologie extraterrestre, entre encore sur l’échiquier… Le dessinateur serbe Boyan Kovacevic maintient quant à lui sur des rails rectilignes la lisibilité de son dessin académique. Soulignons aussi une fois de plus la très belle couverture de Manchu, qui rappelle la teinte dominante de la série : le bleu Schelle…

voir la fiche officielle ISBN 9782756059754