parution 11 mai 2011  éditeur Delcourt  collection Machination
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Mondes décalés

Arq T14

Intrus

Seuls au milieu d'un monde quasi désertique, les personnages à l'intérieur d'Arq doivent trouver de nouveaux repères. Toujours plus hermétique, ce monde particulier n'en est que plus saisissant...


 Arq T14 : Intrus (0), bd chez Delcourt de Andreas
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2011

L'histoire :

Tout est noir... ou plutôt tout est blanc. Le blanc du vide. Bientôt elle s'entend penser. Vite, il faut agir ! Encore plus vite ! Le désespoir la prend. Pourtant, elle met toute son énergie pour ne pas inspirer. Sa pensée devient forme puis sa forme devient elle. Quand soudain, elle émerge de l'océan avec une grande inspiration libératrice. Où a-telle atterri ? Alanna ne sait que penser. Après s'être retransformée en elle même, puis s'être presque noyée, voilà qu'elle émerge dans un paysage désertique dépourvu de végétation et de toute forme de vie... Sans réel but, elle finit par prendre la route. C'est après quelques longues et solitaires heures de marche qu'elle aperçoit la montagne des visions... enfin ce qu'il en reste : la forêt a totalement disparu. Combattant l'épuisement, elle court vers le rocher dans l'espoir que les autres y soient encore...Pénétrant dans le long corridor, elle s'engouffre dans un brouillard épais. Prise de vertiges et d'étranges visions d'hommes en armures et en casques, proférant des paroles dont la signification lui échappe, elle finit par s'évanouir. C'est dans les bras de Montana qu'elle reprend connaissance...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Alors que l'album précédent, qui entamait le troisième et dernier cycle d’Arq faisait la part belle au monde (presque) réel dans lequel le corps d'Arq évolue, ce 14e tome sonne le retour en grandes pompes du monde intérieur de cet être façonné à partir de terre et de poussière, par un primate, il y a des milliers d'années. Sans grande surprise, ce nouveau volet adopte le format allongé très agréable qui est la marque de fabrique du troisième cycle, ainsi que des planches en noir et blanc, totalement à l'encre de Chine. Andreas se donne alors bien du mal pour créer les textures et remplacer la couleur dans ce monde bichromique, où pas même une once de gris fait surface... Tout à fait étonnant, dans ce monde où les personnages montrent une totale ambiguïté dans leurs comportements et leurs sentiments. Le résultat, toujours aussi spectaculaire, se montre toutefois parfois difficile à lire. Un effort d'interprétation particulier est en effet à fournir pour déchiffrer les cadrages personnels de l'auteur qui s'avèrent parfois trop rapprochés pour en saisir le sens au premier abord.

voir la fiche officielle ISBN 9782756025353