parution 01 février 2006  éditeur Delcourt  collection Machination
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Esotérique, Sentimental

Candélabres T4

L'homme avec les oiseaux

Alors que Paul prend la direction de son école de danse, ses rapports avec Julien, le Candélabre à qui il doit son art, deviennent intimes. Avant-dernier épisode d'une série fantastique, sensible et originale...


 Candélabres T4 : L'homme avec les oiseaux (0), bd chez Delcourt de Algésiras, Thomas
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2006

L'histoire :

Assis dans son fauteuil roulant, Paul Klarheit poursuit sa série d’entretiens, auprès d’un amnésique en qui il a reconnu l’artiste peintre Liam Lindhorst, qui devrait être mort depuis plus d’un siècle... Après lui avoir raconté comment il a mystérieusement retrouvé l’usage de ses jambes et comment il est devenu un danseur étoile célèbre, Paul aborde à présent sa relation trouble, ses rapports intimes avec Julien Solédango, l’être surnaturel à qui il doit sa résurrection. Julien est un « candélabre » : il n’est pas vraiment humain et n’existe qu’au travers du feu. En sauvant Paul d’un incendie de forêt, il a placé en lui une incroyable source de feu, à laquelle Paul doit entre autre ses exploits chorégraphiques. Mais 9 autres candélabres coexistent également dans notre monde, et se livrent une sorte de guerre fratricide pour la maîtrise de cette unique source d’énergie. Curieusement, tous ces candélabres sont réunis sur un tableau de groupe, signé de Liam Lindhorst, que Paul a déniché dans la famille d’Aribal Djezzar, une petite fille attirée par lui. Parallèlement à ces événements fantastiques, Paul prend la direction de l’école de danse où il a évolué…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Près de 4 ans après le troisième épisode, Algésiras, au scénario et au dessin, nous livre enfin l’avant dernier album de la série. Ce délai inhabituel s’explique certainement par le début d’une nouvelle série, Les guerriers du silence et… une grossesse ! (l’auteur est une « auteure »). Les fans (et ils sont nombreux sur le net, à en juger par la prolifération de sites et de sujets de forums) retrouvent donc avec joie cette atmosphère un peu étrange, ni tout à fait fantastique, ni pleinement « lyrique », mais assurément originale. Tout d’abord, le dessin est en légère progression, bien que toujours parfois un peu malmené sur les personnages et les proportions. D’autre part, l’intrigue fantastique demeure impénétrable et un peu confuse, malgré de nouvelles révélations. Enfin, le milieu dans lequel évoluent les protagonistes (la danse classique masculine) est nouveau et audacieux. A travers ce cadre contemporain, Algésiras met peu à peu en scène le « coming-out » du héros et aborde l’homosexualité masculine avec beaucoup de sensibilité. Si les aspects fantastiques du scénario demeurent moyennement convaincants, Algésiras s’en sert néanmoins comme autant de symboles pour illustrer son récit. Du patronyme du héros (Paul « Klarheit » signifie en allemand « clarté ») à la passion qui l’habite, tellement brûlante qu’il n’ose y succomber, rien n’est laissé au hasard. Or entre s’embraser et s’embrasser, il n’y a qu’un pas…

voir la fiche officielle ISBN 9782847890167