parution 13 septembre 2017  éditeur Delcourt  collection Neopolis
 Public ado / adulte  Thème Science - fiction

Chronosquad T4

Concerto en La mineur pour timbales et grosses têtes

Suite et fin de la tétralogie Chronosquad. Au programme : retrouvailles entre ados disparus, révélations sur la parenté de Bloch et arrestation de la terrible Silvenberg.


 Chronosquad T4 : Concerto en La mineur pour timbales et grosses têtes (0), bd chez Delcourt de Albertini, Panaccione
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2017

L'histoire :

C'est une révélation : Bloch n’est autre que le fils de Silvenberg et du directeur de son unité Korais ! Cette parenté compliquée lui reste en travers de la gorge. Au même moment, Liz s’apprête à affronter une maternité complexe, étant quant à elle enceinte du célèbre Léonard de Vinci. Or ce dernier est bien décidé à faire valoir ses droits sur son enfant à naître. Pendant ce temps, les recherches s’intensifient autour de la disparition des deux adolescents. Céleste s’apprête enfin à rejoindre un chronoport, aidée par Djédjé, l’égyptien antique. Ils débarquent après un long périple sur les plages de l’Europe, en plein Moyen Âge. Pour éviter la dissolution de la brigade des Chronosquads, menacée de privatisation après l’affaire des adolescents disparus, Korais propose un coup d’éclat à son équipe : l’arrestation définitive de Silvenberg. Pour y parvenir, accompagnés de l’un des mystérieux géants capables de repérer les chronotouristes, ils vont tenter de retrouver sa trace dans l’Angleterre Punk des années 80...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Quatrième et dernier volet de la série de Pannacione et Albertini, ce tome tente de conclure les différentes histoires ouvertes dans cette aventure qui traverse l'espace-temps. Beaucoup de pistes avaient été abordées dans les premiers tomes et tout terminer en un seul révèle de la gageure... que les auteurs n’arrivent pas tout à fait à relever, d’où l'impression un peu brouillonne laissée par cette conclusion. Beaucoup de questions restent en suspens (peut-être pour une suite ?) et donnent un goût d’inachevé à l’ensemble. C'est regrettable, car le scénario aborde de nombreuses idées très malines, mais qui restent très peu exploitées. Cette série aura cependant eu le mérite d’avoir renouvelé le genre pourtant éculé du récit de voyage dans le temps. Chronosquad étant le premier essai en BD de l’historien Albertini, on peut lui pardonner ces maladresses et espérer qu’il saura les corriger pour une prochaine histoire. Car il y a dans ce premier scénario une originalité indéniable. Reste le dessin de Panacionne, toujours aussi efficace et entraînant, qui permet une belle immersion dans un univers unique. Bref, une belle aventure, malgré quelques accidents !

voir la fiche officielle ISBN 9782756074160