parution 31 août 2016  éditeur Delcourt  collection Jeunesse
 Public enfant / ado  Thème Chronique sociale

Comme un garçon T1

Le Défi

Suite à un pari raté avec son demi-frère, une étudiante doit se faire passer pour un garçon durant une année entière de fac, au sein d’un internat masculin. Mise en place astucieuse d’un Vaudeville manga-typé pour djeunz.


 Comme un garçon T1 : Le Défi (0), bd chez Delcourt de Jenny, Coridum, Pop
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2016

L'histoire :

Au divorce de ses parents, Charlotte hérite d’une nouvelle demi-famille : son nouveau beau-père Karl et son nouveau demi-frère Xavier. Au cours des années qui s’ensuivent, les deux enfants s’entendent plutôt bien, à un détail près : Charlotte se place toujours dans la rivalité avec Xavier. Sitôt qu’elle peut le défier sur un pari, elle ne résiste pas. Le hic, c’est qu’elle les perd tous, systématiquement. Et les enjeux prennent du poids à mesure que les enfants grandissent. Par exemple, elle parie qu’elle peut conduire sans permis et sans avoir d’accrochage… mais elle effleure la voiture parentale contre la brouette du jardin en la garant dans l’allée. Résultat : elle écope d’un mois de corvées ménagères. Tout le monde aimerait qu’elle arrête avec ces paris stupides, Xavier en tête. Il lui en propose donc un dernier, le pari ultime : s’il est accepté dans l’école où il a postulé, Charlotte devra se déguiser en garçon durant toute sa première année de fac. Evidemment, Charlotte perd… et il est impossible de la faire renier ses engagements. A la rentrée, elle enfile donc une tenue de mec, cache ses longs cheveux sous une perruque courte et se pointe à l’internat en portant elle-même ses lourdes valises pleines de… trucs de filles. Xavier se moque de la situation et lui propose d'effectuer un tri, afin qu’elle soit plus crédible. Charlotte se demande comment elle va pouvoir tenir une année entière sans révéler son vrai sexe, dans ce pensionnat où les douches sont communes…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Tout en assurant le dessin des Premières missions de la Rose écarlate, Jenny a développé cette nouvelle histoire sentimentalo-sociale très manga-typée en tant qu’auteure complète, de nouveau dans un format 46CC (46 pages cartonnées couleurs), typique franco-belge. Le pitch va immédiatement happer son public-cible (plutôt féminin, de 11 à 18 ans) : suite à un pari débile, une nana doit se faire passer pour un mec durant une année entière de fac. Mission impossible ? C’est ce que nous verrons, à mesure des situations délicates rencontrées au sein d’un internat de garçons (évidemment), dans un registre proche du Vaudeville pour djeunz. La problématique des douches est un classique, la drague par une fille super sexy en est un autre… Et l’héroïne Charlotte – inévitablement rebaptisée Charlie – est forcée de mettre un allié dans la confidence, qui nourrit un mystérieux dessein. L’ensemble est très agréablement illustré, avec force détails et expressivité, quelques tronches super-deformed (sans en abuser) en prime. Deux scènes un chouya déshabillées (la douche, puis la soirée alcoolisée) feront trépider les plus jeunes… mais elles restent parfaitement chastes et donc astucieuses. Le découpage fluide et la colorisation de Pop, plus sobre que les séries estampillées Lyfoung, finiront même de convaincre les parents qui se seront laissé piéger.

voir la fiche officielle ISBN 9782756072661