parution 20 août 2014  éditeur Delcourt  collection Machination
 Public ado / adulte  Thème Thriller

Complot T2

La fin des templiers

Epuisés par les croisades infructueuses, les templiers accèdent au XIIIème siècle à de providentiels subsides. Mais comment ? Et pourquoi ont-ils été impitoyablement massacrés ? Une théorie plausible et piquante, pour éclairer un légendaire mystère.


 Complot T2 : La fin des templiers (0), bd chez Delcourt de Alcante, Gihef, Cossu, Guillo, Sentenac
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2014

L'histoire :

Le 6 avril 1250, le templier Thibault de Blancheroche participe à la première croisade que son ordre mène à Fariskur, en terres égyptiennes. Il perd son ami Gontran, combat comme un beau diable au milieu du sang et des tripes, mais finit par être capturé par les musulmans. Enchainé au mur d'une cave putride, en compagnie d'une poignée de ses camarades, il reçoit la visite du sultan vainqueur. Ce dernier demande à chacun de renier leur Dieu en crachant sur la croix. Thibault est le seul à ne pas se soumettre. Il gagne le respect du sultan, qui l'abandonne aux dards étouffants du désert, au lieu de le décapiter comme les autres. Un puissant instinct de survie lui permet de s'en sortir. Deux ans plus tard, il est remis de cette expérience, de retour en terres chrétiennes. Son ami Jacques de Molay lui confie alors une grande mission : retrouver le Saint Graal. Sur cette relique – le ciboire dans lequel le Christ a bu lors de la dernière cène – repose l'espoir d'une foi renouvelée au sein d'une chrétienté en plein marasme. Thibaut débute son périple de Saint Jean d'Acre, à bord d'une puissante caravelle portant un aigle terrassant un serpent sur sa proue. Etrangement, deux ans plus tard, sa quête passe par l'Irlande, où le jeune templier capture le viking Harald Ulmansson. Dès lors, il fera une découverte prodigieuse... Et près d'un demi-siècle plus tard, l'Eglise bâtit des cathédrales en France, boostée par des fonds qui semblent inépuisables. Cette puissance inquiète le roi Philippe le Bel, au point de faire circuler les pires rumeurs sur les templiers afin de s'en débarrasser. Mais d'où vient ce trésor des templiers ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après avoir proposé d'attribuer le krach de 1929 aux manigances de Hitler – une hypothèse plausible, à défaut d'être authentique – le scénariste Alcante nous intéresse, dans ce second récit, à un thème récurrent dans le registre des grands mystères de l'Histoire : mais boudiou, d'où vient le légendaire trésor des templiers ? Et pourquoi ont-ils été si atrocement massacrés par Philippe le Bel ? Nous ne dévoilerons pas ce qui fait le sel de ce nouveau thriller médiéval. L'origine du « trésor » n'est pleinement dévoilé que dans le dernier tiers de l'album, selon une théorie qui ne manque pas de logique, une nouvelle fois. Pour aboutir à cette théorie du Complot, le scénariste empile des séquences comme des morceaux de puzzle, par sauts chronologiques successifs et dans des contextes parfois surprenants (et oui, la quête du « Graal » passe par la capture d'un viking). Le suspens et le divertissement en sortent maximisés et on n'en attendait pas moins de l'association des deux grands scénaristes que sont Alcante et Gihef sur cette série-concept. Au dessin, Brice Cossu – un autre jeune cador du 9ème art – livre lui aussi une partition réaliste encrée agréable, variée dans ses plans et apparemment documentée, impeccablement cadrée et découpée. Bref, à part peut-être la griffe artistique académique et le caractère convenu de l'intention, qui ne manqueront pas de chagriner les pisse-froids snobinards, il n'y a pas grand-chose à reprocher à cette série. Let's enjoy !

ISBN 9782756035024