parution 18 janvier 2017  éditeur Delcourt  collection Mirages
 Public ado / adulte  Thème Historique

Des Espaces vides

Miguel, jeune dessinateur espagnol, curieux du passé flou de sa famille, tente de reconstruire l’histoire familiale au travers de recherches et des souvenirs de son père. Un récit (presque) autobiographique de Miguel Francisco.


Des Espaces vides, bd chez Delcourt de Miguel
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2017

L'histoire :

Miguel est en train de lire le journal dans son canapé quand son fils lui apporte une photo. Il s’agit d’une photo de son grand-père. Miguel demande à son fils s'il s’en souvient. Effectivement, son jeune fils se rappelle de quelques moments passés avec lui, du jambon qu'il lui a donné... Miguel se rappelle alors les discussions qu’il avait avec son père quand il était très jeune. Il lui racontait les histoires de famille d’avant et d’après-guerre. Son fils lui demande alors s'il a fait la guerre, lui aussi. Miguel n’est pas si vieux que ça, il n’a pas fait la guerre. Mais ce genre d’histoires le fascinait petit. Miguel prépare le repas, il fait une ratatouille, ça le détend. Il pense alors à la discussion qu’il vient d’avoir avec son fils. Il se dit que bientôt il lui posera plein de questions sur ses origines, la raison pour laquelle son père parle une autre langue et le pays lointain d'où il vient. Il prend alors la décision, tout en cuisinant, de raconter à son fils les souvenirs que lui a légué son père. Il le fera lentement, au fur et à mesure du temps qui passe…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Pour un premier album, Miguel Francisco ne se contente pas du format traditionnel de 48 pages. Son récit de 120 pages est presque autobiographique, puisqu'il en est le personnage principal. Cet alter-ego raconte à son fils de cinq ans les souvenirs familiaux qu’il a eu avec son père et son grand-père. Le récit emprunte ainsi l'axe du questionnement sur le passé familial, les souvenirs souvent perdus ou cachés pendant les périodes de guerre. En effet, Francisco revient sur la période difficile de la guerre civile d’Espagne au travers du vécu de son grand-père et de son père. Comme l’indique le titre de l'album, il tente de combler les vides laissés par le parcours de vie mystérieux de son grand-père. Au travers de cette reconstitution du passé, l’auteur montre aussi la fragilité de son personnage, ses doutes et cette volonté de partir vivre ailleurs pour peut-être trouver des réponses ou comprendre l’état d’esprit de ses aïeuls. L’auteur retranscrit graphiquement son récit dans un style fluide et dynamique. Il mélange décors semi-réalistes maîtrisés avec un style plus caricatural pour les personnages. Il découpe son récit entre le présent et le passé, une histoire racontée sous forme de discussion éclairant ainsi le parcours de vie de ce dessinateur. Cet album intime, très bien réalisé, sur la transmission des secrets de famille, touchera la corde sensible de plus d'un lecteur...

voir la fiche officielle ISBN 9782756083889