parution 20 mars 2013  éditeur Delcourt  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy

Galkiddek T1

La prisonnière

Galohan, le Seigneur de Galkiddek, est à la recherche d’un sculpteur qui pourrait l’aider à ressusciter sa défunte épouse… Début prometteur d’une série mêlant vengeance et amour…


 Galkiddek T1 : La prisonnière (0), bd chez Delcourt de Giroud, Grella
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2013

L'histoire :

Au cœur d’un paisible village, un groupe d’hommes mené par Sire Galohan de Galkiddek entre avec fracas dans une église. Galohan s’en prend au prêtre et lui ordonne de montrer au plus vite la statue. L’homme d’église ne comprend pas ce qui lui arrive et ce que le Seigneur lui demande. Le gérant de Galkiddek demande donc à ses hommes de fouiller l’église. C’est Alcantor, l’alchimiste personnel de Galohan, qui retrouve la statue. En la voyant, le Seigneur devient fou de rage et demande au curé pourquoi il expose cette femme aux yeux de tous. Étonné, l’homme lui répond qu’il s’agit d’une représentation de la Vierge et qu’elle a donc toutes les raisons d’être là. Cette réponse ne satisfait pas Galohan, qui décapite le prêtre sur le champ. Alcantor reproche alors à son Sire de s’être emporté un peu vite, car même si la statue est la réplique exacte de ce qu’ils recherchent, le matériau utilisé pour sa réalisation ne convient pas. Il aurait donc fallu interroger d’abord le prêtre avant de l’éliminer, afin de savoir qui a réalisé l’œuvre. Heureusement, l’un des soldats retrouve l’assistant du curé caché dans le confessionnal. Ce dernier leur apprend que la statue a été réalisée par Maître Jabath, un artiste qui vit désormais dans la ville de Ram. Afin de récupérer Jabath, Galohan va mettre en place une machination qui consiste à déclencher une guerre contre le Seigneur Enoch, le gérant de Ram…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dès le début de cette nouvelle série signée Frank Giroud, on est happé par le mystérieux du récit (qui fonctionne à plein, surtout si on évite de lire la 4ème de couverture avant l’album). Quels intérêts supérieurs peuvent donc avoir cette statue et l’artiste qui l’a sculptée ? Petit à petit, on découvre que la statue ressemble fortement à la défunte épouse de Galohan ; avec l’aide de son alchimiste et d’une réplique de sa femme en un matériau bien précis, le Seigneur espère la ramener d’entre les morts. L'ésotérisme est peu présent pour le moment et cette première partie est davantage un récit moyenâgeux se mettant idéalement en place. On suit d’abord les actes de guerre de Galohan, avant de continuer l’aventure du point de vue de Lillewyn, la fille du défunt Seigneur de Ram. La jeune femme atterrit comme prisonnière à Galkiddek, avec néanmoins une certaine liberté au sein de l’enceinte du château. Elle n’a qu’un seul but : se venger. Le récit est captivant et également encore assez trouble sur certains points, comme par exemple sur les véritables intentions de l’alchimiste. Veut-il vraiment aider son Seigneur ou en est-il vraiment capable ? Paolo Grella (déjà aux crayons sur Le manuscrit interdit, chez le même éditeur) signe les dessins et les couleurs de la série. Son trait réaliste est une véritable plus-value et permet de nous immerger plus encore au cœur de ce récit énigmatique et accrocheur. Au final, ce premier tome mêle habilement vengeance et amour, deux sentiments courants au moyen-âge, avec une dose d’ésotérisme... Une série pleine de promesses, à confirmer dès le prochain tome.

voir la fiche officielle ISBN 9782756019062