parution 16 mars 2016  éditeur Delcourt  collection Jeunesse
 Public enfant / ado / adulte  Thème Aventure - Action

Haïda T2

Frères ours

Deux petits indiens partent sur les traces de la légende d’un grand amour sur le territoire des ours. Un second conte imprégné de culture amérindienne.


 Haïda T2 : Frères ours (0), bd chez Delcourt de Gauthier, Degruel
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2016

L'histoire :

Il était une fois, deux petits indiens du même âge qui appartenaient au même clan, le clan du corbeau. Kindawuss était la fille du chef, et l’amitié qu’elle partageait avec Quinsan devait au fil des années se transformer en un grand amour. Or la loi était stricte : il était interdit d’épouser quelqu’un du même clan. Aussi, lorsque l’âge fut venu pour chacun d’entre eux de se choisir un époux, leur amour était si fort qu’ils décidèrent de s’enfuir ensemble en forêt. Ils vécurent heureux quelques temps, après s’être construit une cabane de branchages. Puis un jour, Quissan voulu rendre visite aux siens, mais Kindawuss redoutait la colère de sa famille. Quissan promit donc de ne pas s’éloigner plus de quatre jours. Mais une fois dans son village et après avoir appris que les jeunes indiens avaient bravé l’interdit, la famille de Quissan le retint prisonnier, persuadé que cela obligerait Kindawuss de rentrer. Hélas, Kindawuss ne rentra jamais. Le jour où Quissan parvint à s’enfuir, il trouva la cabane abandonnée. Quissan ne perdit jamais espoir, malgré les années qui passaient. Il apprit plus tard que Kindawuss avait été « enlevée » par un ours, auquel elle avait donné deux enfants…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

A travers la première fable indienne, Haïda, la baleine, est devenu l’appellation générique de la terre des hommes. Rappelons que Séverine Gauthier est spécialiste des cultures amérindiennes (thésarde et enseignante sur cette matière). C’est donc de nouveau fortement ancré dans cette culture qu’elle propose à ses jeunes lecteurs un second conte, qui ne partage avec le dessin animé de Walt Disney que les notions d’un titre : Frère ours. Ici, subjugués par la légende d’un grand amour gâché, deux petits indiens font une escapade dangereuse sur le territoire des ours. Notez bien que la limite entre l’homme et l’animal est souvent très floue, chez les indiens. Nos jeunes héros découvrent ainsi une terrible vérité, au contact tantôt d’un peuple d’hommes habillés de peaux d’ours, tantôt de vrais ours… qui sont les mêmes. Et c’est là le principal effort d’ouverture que devront faire les jeunes lecteurs. Pour le reste, l’aventure est douce et agréable, ponctuée de panoramiques sur les grands espaces américains. Yann Degruel affine plus encore son approche des paysages et la nature, nimbée de teintes verdâtres et ocre. Et peuplé d’imposants nounours bien léchés…

voir la fiche officielle ISBN 9782756080178