parution 17 mai 2017  éditeur Delcourt  Public ado / adulte  Thème Erotique

Heidi au printemps

Au fait, que devient Heidi, la petite orpheline élevée par son grand-père dans les alpages suisses, après sa puberté ? Elle regarde Peter avec de curieuses envies montant de son bas-ventre... Une suite originale en forme de conte érotique.


Heidi au printemps, bd chez Delcourt de Spénale
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2017

L'histoire :

Heidi, petit orpheline, est élevée par son grand-père au milieu des alpages suisses. Elle retourne vivre pendant un temps avec sa tante Dete et sa cousine Clara en ville, mais son grand-père finit par lui manquer, et elle insiste pour retourner vivre définitivement auprès de lui. Les années passent ainsi et Heidi grandit, grandit... jusqu'à devenir une élégante jeune fille. C'est l'hiver. Évidemment, passée un certain âge, faire des bonhommes de neige ne l'amuse plus... Elle s'ennuie, à devoir rester toute la journée au chalet. Elle n'a qu'un seul livre à lire (la Bible) et sa broderie la lasse. De temps en temps, son grand-père l'emmène au marché pour qu'elle y vende leurs fromages. Mais elle n'aime pas trop, car elle devient une bête curieuse aux yeux des villageois. Heureusement, elle reçoit parfois des lettres de sa cousine Clara, chez qui elle a jadis vécu quelques mois, à Berne. Par écrit, Clara lui raconte ses premiers bals et la cour que lui font les garçons... Heidi dévore ces lettres. Elle commence à se poser des questions sur sa vie, son destin, sa solitude... son corps. Le seul garçon qu'elle connaisse, c'est Peter. Mais lui, seule la gestion des chèvres l'intéresse. Il n'a pas le tempérament séducteur, il ne regarde pas vraiment Heidi comme une créature sexuée. Et pourtant, Heidi, elle, commence à poser un regard différent sur Peter, sur des parties de son corps... Elle ressent des choses bizarres et inédites...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

L'histoire de Heidi, imaginée par la romancière Johanna Spyri, a été popularisée dans les années 80 par deux séries télévisée, l'une en dessin animé, l'autre en feuilleton. Les aventures bon-enfant de cette petit orpheline élevée par son grand-père dans la solitude et la nature préservée des alpages suisses, contiennent en effet tous les ingrédients pour faire rêver les bambins. Oui, bon, certes, mais après ? Car personne ne reste petite fille toute sa vie... Heidi grandit, son corps change, ses hormones la travaillent... Et tout cela l'incite à se poser des questions sur son « enfermement » (certes bienveillant) auprès de son grand-père. Et elle ressent des pulsions sexuelles envers Peter, le petit garçon du voisinage. C'est le destin fictif de ce personnage fictif qui a titillé Marie Spénale. Mais boudiou, comment cette pauv' fille va t-elle réussir à se déniaiser, et plus largement, à prendre son virage de femme, en ce territoire terriblement hostile à toute sexualité ? Cela passe entre autre par une rupture avec son complexe de Diane vis-à-vis de son grand-père, assimilé à un ours (il faut tuer le père). Heidi fait ainsi un transfert ésotérique de la tutelle grand-paternelle, il devient un prédateur néfaste dans sa relecture psychologique de sa condition, malgré sa bienveillance réelle. Concernant Peter, sans jamais céder au voyeurisme, le récit ne s'empêche pas non plus d'être très explicite. Quelques séquences érotiques le réservent ainsi à un public adulte. Mais les amateurs d'onanisme passeront leur chemin, notamment en raison d'un dessin stylisé très sage, à des années lumières des productions BD visqueuses par les éditeurs spécialisés. Les quadragénaires (ou proches) s'amuseront beaucoup de cette drôle et friponne excroissance à l'œuvre, tout en ayant la chanson du générique TV vissé entre les deux oreilles...

voir la fiche officielle ISBN 9782756072029