parution 06 mars 2013  éditeur Delcourt  collection Neopolis
 Public ado / adulte  Thème Historique, Mondes décalés, Politique

Jour J T12

Le Lion d'Égypte

Et si Leonard de Vinci avait mis sa science des machines de guerre au service d'un Sultan Mamelouk ? Nouvel épisode assez captivant des uchronies de Jour J...


 Jour J T12 : Le Lion d'Égypte (0), bd chez Delcourt de Duval, Pécau, Kordey, Svorcina
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2013

L'histoire :

Cinquante ans après la chute de Constantinople, Bizance étant passée sous domination turque, une flotte Mamelouke en provenance de l'ancienne Egypte se présente aux portes de la ville de Smyrne. N'ayant a priori aucune chance de franchir les murs d'enceinte de la forteresse, elle n'inquiète pas les autorités militaires, qui pensent la réduire en poussière. Pourtant, plusieurs navires fortement armés parviennent à traverser la baie en larguant dans l'eau d'étranges engins flottant aux carapaces de bois. Et à l'approche de la ville, une de ces machines surplombée d'un immense pieu de métal transperce les pierres et permet à une troupe de cavaliers de pénétrer dans la ville. Les Mamelouks pillent la citadelle et se retirent au matin, avant que des renforts ottomans n'arrivent sur place. De mémoire de combattant, nul n'avait vu une telle arme de guerre, provenant de toute évidence d'une science supérieure. Quelques années avant ces évènements, dans la cour du pape Alexandre VI, un artiste inventeur de génie a quitté avec fracas celui qui l'entretenait jusqu'alors. Pour quelques pigments qui lui manquaient pour terminer une œuvre, Leonard de Vinci a abandonné la chrétienté pour rejoindre le Sultan Tuman Beg. Ce dernier va donner au formidable inventeur le moyen d'expérimenter ses formidables machines de guerre. Le cours de l'histoire va s'en trouver transformé, de multiples manières...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ce nouveau test d'érudition historique nous emmène au début du XVIème siècle, au cœur des rivalités entre le grand empire ottoman et les mamelouks d'Egypte, dans lesquelles l'église ou les républiques de Gênes et Venise jouent un rôle important d'alliance possible pour les belligérants. L'idée de départ est des plus intéressantes, puisqu'elle donne une possibilité aux inventions guerrières de Leonard de Vinci de s'exprimer sur les champs de bataille, dans toute leur puissance et leur avancée technique. Une vision très concrète de l'âme la plus sombre du créateur de la Joconde, dont les talents artistiques sont très largement dépassés par l'ambition folle et le cynisme absolu. Sous les crayons du très prolifique Igor Kordey (De Vinci lui-même en serait probablement jaloux), le déploiement des engins de guerre est palpable, même si le dessinateur aux cinq à dix albums par an met un peu trop de rigidité dans ses portraits réalistes des Borgia, de Vinci, Machiavel et les autres. Mais la patte est réelle, classique et efficace comme une gravure de livre d'histoire. Cet album a par ailleurs l'intérêt de ne pas demander une trop grande connaissance historique de l'époque pour en apprécier les ressorts, même si la multiplicité des références assomme quelque peu. L'introduction d'un nouveau personnage historique par page devient une forme d'habitude dans les Jour J, il faut s'y faire. Néanmoins, grâce à l'impact visuel des inventions du génial florentin et à leur empreinte dans notre imaginaire, cet épisode fait partie des plus agréables de la série.

voir la fiche officielle ISBN 9782756035482