parution 27 janvier 2016  éditeur Delcourt  collection Mirages
 Public ado / adulte  Thème Anticipation, Chronique sociale

L' Apocalypse selon Magda

La fin du monde est scientifiquement annoncée pour dans un an, pile. Magda, 13 ans, doit désormais composer sa vie – compliquée – avec cette donnée. Un récit intelligent, entre le thriller et la chronique adolescente.


L'Apocalypse selon Magda, bd chez Delcourt de Vollmer-Lo, Maurel
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

C’est le printemps. Magda, 13 ans, sort des vestiaires à l’issu de son cours de sport. Le principal a une annonce importante à faire à tout le collège et il a demandé aux élèves de se réunir dans la cour. Magda papote un peu avec son pote Léon, joue deux minutes au foot, puis se rassemble avec les autres. Visiblement ému et embarrassé, le principal leur annonce de stupéfiante manière que dans un an… ce sera la fin du monde ! Les scientifiques ont en effet déterminé à l’avance qu’une série de catastrophes naturelles allait se produire, éruptions, secousses sismiques… d’une violence inouïe. Tout le monde est évidemment choqué par cette apocalypse annoncée. Comment vivre cette dernière année ? Il faut certes profiter de la vie, mais par quoi cela passe-t-il ? Magda parle beaucoup de ces questions avec Léon et sa copine Julie. Puis le soir, avec sa sœur et ses parents, les infos tournent en boucle à la télé et la radio, dans une ambiance mortifère très lourde. Le lendemain, Magda se réveille tout de même pimpante, dans l’énergie de sa jeunesse. En plus, c’est son anniversaire ! Hélas, au petit-déj familial, l’ambiance est encore pire que la veille. En effet, son père vient de laisser une lettre pour annoncer qu’il partait vivre sa dernière année en compagnie d’une autre femme. En guise de cadeau, Magda récolte une belle engueulade. A l’école, Léon s’est mis à cloper : quitte à mourir, autant profiter. En classe, les absents sont nombreux, chez les élèves comme les professeurs. Un nouvel emploi du temps va être distribué…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ce n’est pas la première fois que des auteurs dépeignent une chronique adolescente. Ni la première fois que des auteurs mettent en scène ce qui pourrait ressembler aux derniers jours avant la fin du monde. L’excellente intuition de la scénariste Chloé Vollmer-Lo est d’avoir relié ces deux concepts a priori issus de registres narratifs différents. S’ils se font écho d’aussi pertinente manière, c’est assurément parce que la mue intellectuelle et physique, qui se produit lors du passage entre l’enfance et le monde adulte, incarne la fin d’UN monde. Mais le récit Chloé Vollmer-Lo ne se réduit pas à cette dimension symbolique. L’aspect thriller fonctionne à plein régime, étant donné la pression du décompte, l’importance du temps qui file… Sans oublier la dimension philosophique et sociale : organiser le quotidien fait-il encore sens ? Comment conjuguer le profit égoïste et la considération de l’autre, à une si petite échelle temporelle ? Le lecteur – de tous sexes – s’assimilera d’autant plus aisément au ressenti de l’héroïne, Magda, qu’elle est comme lui spectatrice de l’environnement qui part en vrille. L’un s’éloigne en se noyant dans les paradis artificiel (Léon) ; l’autre révèle son égoïsme (le père)… Les repères s’estompent, Magda a largement de quoi s’affoler. L’attachement qu’on lui porte se renforce néanmoins lorsqu’on la constate solide et affirmée, au grès des 4 chapitres-saisons qui découpent l’album. Bref, le scénario de Chloé Vollmer-Lo, jusqu’alors photographe et postulante comédienne, est costaud et remarquablement rythmé par son découpage séquentiel, d’approche cinématographique. Pour la relayer sur ce point, le dessin de Carole Maurel s’avère lui aussi admirable d’équilibre, dans une veine semi-réaliste moderne et maîtrisée. Une touche de finition en sus et ç’aurait été impeccable… mais sur près de 200 pages, ça semblait un challenge difficile à tenir.

voir la fiche officielle ISBN 9782756063072