parution 02 octobre 2013  éditeur Delcourt  collection Histoire & Histoires
 Public ado / adulte  Thème Historique

La Guerre du feu T2

Sur les rives du grand fleuve

Après avoir piqué du feu à une tribu d’anthropophages, Naoh et ses compagnons se retrouvent infatigablement traqués. Suite d’un palpitant périple préhistorique, adapté du roman éponyme.


La Guerre du feu T2 : Sur les rives du grand fleuve (0), bd chez Delcourt de Roudier, Champelovier
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2013

L'histoire :

Il y a peut-être 100 000 ans… Naoh, Nam et Gaw, trois vaillants chasseurs Oulhamrs, sont partis à la recherche du feu. Depuis qu’une horde ennemie a éteint leur précieux petit bûcher, les siens redoutent en effet l’obscurité de la nuit. Courageux et robuste, Naoh veut y gagner l’amour de Gammla ; ce faisant, il glanerait aussi ses jalons de prochain chef. Après une longue marche de plusieurs lunes, ils sont enfin sur la piste d’un clan qui possède le feu. Or ces derniers sont de redoutables dévoreurs d’hommes ! Naoh et ses camarades prennent donc mille précautions pour s’en rapprocher sans se faire repérer. Une nuit, Naoh passe à l’action : recouvert d’une peau de chacal fraîchement tué, afin de dissimuler son odeur humaine, il s’approche en rampant du grand foyer autour duquel sont endormis les dévoreurs d’hommes. Soudain, il bondit pour attraper une branche enflammée, puis s’enfuit à toutes jambes. Les deux veilleurs anthropophages sortent aussitôt de leur somnolence et alertent les autres, qui se mettent à poursuivre Naoh. La course-poursuite nocturne dure un bon moment, de quoi éteindre quasiment la braise de la branche. De fait, quand Naoh et ses amis se sentent suffisamment en sécurité pour tenter de raviver le feu, c’est un échec. Il va leur falloir recommencer, avec une autre méthode. Le lendemain, ils se trouvent sur les rives du grand fleuve. Là paissent tranquillement des mammouths, l’animal le plus puissant et majestueux de ces âges farouches…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

L’auteur complet Emmanuel Roudier est passionné de préhistoire, au point de dédier toutes ses bandes dessinées à cette époque fondatrice et farouche. Après le cycle de Vo’houna (chez Soleil), il poursuit ici l’adaptation du roman de J-H Rosny, que Jean-Jacques Annaud a popularisé dans les années 80 par un film. Cette fois, notre trio de héros chasseurs rivalise d’ingéniosité – eut égard à l’éveil intellectuel de l’époque ! – pour piquer le feu à une effroyable tribu de cannibales décérébrés, mais endurants. Ils établissent des plans, essuient des échecs, sont longuement pourchassés, se font blesser par leurs assaillants, trouvent des refuges… Bref, on trouve réunis dans ce second volet tous les éléments narratifs d’un registre qui se nourrit habituellement d’un décorum plus contemporain : voici l’un des premiers « casses » de l’humanité ! Côté dessin, les décors sont une nouvelle fois majestueux (le grand fleuve, les marécages…). Roudier choisit de nous faire vivre l’aventure en cinémascope et c’est un pur bonheur. Certes, il y a moins de séquences mettant en scène des animaux de l’époque dans toute la splendeur de leur sauvagerie (excepté la charge des mammouths en double-pages 36-37), mais la qualité visuelle générale ne faiblit pas d’un coutelas. Encore un tome, et nous tiendrons là une trilogie préhistorique de référence, à déguster au coin du… feu.

voir la fiche officielle ISBN 9782756038766