parution 23 mars 2016  éditeur Delcourt  collection Machination
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Thriller

Le chant des stryges T17

Réalités

Tous les protagonistes convergent vers la grotte des Stryges au Brésil, pour la confrontation finale. Un avant-dernier épisode bancal, se terminant par un cliffhanger scotchant.


Le chant des stryges T17 : Réalités (0), bd chez Delcourt de Corbeyran, Guerineau, Fogolin
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2016

L'histoire de la série :

Deux agents de terrains, Kevin Nivek et Debrah Faith, s’allient pour faire la lumière sur un mystère occulte et universel : l’existence des Stryges. Appelés anges, démons ou phénix au fil des âges, ces monstres ailés président à la destiné de l’humanité depuis toujours. Pourtant, l’un des hommes les plus puissants (et les plus vieux !) de la planète, Sandor G. Weltman, cherche à les vaincre. La clé de la vulnérabilité de ces créatures se trouverait dans le mythique grimoire de Vénoncius…

L'histoire :

A bord de leur pick-up, à 2km/heure, Debrah, Chrys et Tom tentent de se frayer un passage à travers les manifestations de rues de Manaus, au Brésil. Ils ont rendez-vous avec des mafieux locaux pour acheter des explosifs en grande quantité. La transaction se déroule assez mal, car les mafieux tentent de les rouler. Notre trio est obligé de flinguer tout le monde. Ce règlement de compte ne manquant pas d’attirer la police, Tom propose de faire diversion en utilisant une des charges à proximité. Ratée, cette exaction lui vaudra 12 jours de prison, il sera donc en retard pour le grand rendez-vous avec la grotte des Stryges, au fin fond de la jungle amazonienne. Pendant ce temps, Kevin Nivek et Jill (réconciliés…) convoient leur nouveau-né stryge dans un container, par voie maritime, en direction du Brésil. Le bébé a vite grandi : en trois semaines, il a atteint sa taille adulte et il est déjà une menace mortelle pour les marins trop curieux de savoir ce que contient le container. Enfin, le tueur psychopathe Sinner évolue du côté de Londres, en compagnie d’Abeau, qu’il a récemment amputé des deux mains, et de Jenny, contrainte à retrouver le dernier hybride manquant à sa collection de macchabées. Sa dernière cible lui échappe encore et toujours : elle se prénomme Asphodèle et prétend être la fille du diable…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Décidément, le grand dénouement (en cours) de cette puissante saga fantastique, débutée il y a presque 20 ans, surprend autant qu’elle déçoit. Nous ne révèlerons évidemment pas la surprise majeure de cet avant-dernier épisode, qui se déroule sur 12 planches finales muettes et choc (encore une fois)… Mais avouons tout de même qu’on reste curieux de voir comment Corbeyran va rebondir après « ça », dès la première planche du 18ème et dernier tome, à venir. En attendant, les protagonistes convergent tous vers la fameuse grotte des Stryges située au fin-fond de la forêt amazonienne. Les uns pour tout faire sauter (Debrah, Chrys et Tom). Kevin Nivek et Jill pour présenter à la famille stryge leur dernier-né issu d’une procréation artificielle. A ce sujet, notons l’hallucinante et gratuite réconciliation entre Kevin et Jill, non expliquée et entièrement passée sous ellipse. Rappelons que lors de leur dernière apparition commune, Kevin collait tout de même une balle dans l’oreille de Jill… Enfin l’immonde Sinner est évidemment toujours au générique : après avoir pour le moins affaibli le couple Roquebrune, il se confronte au dernier hybride, pour boucler l’hécatombe qu’il s’est fixé. Concernant cet hybride, Corbeyran déçoit encore en faisant un cross-over avec une autre ancienne série issue de l’univers strygien, et pas la meilleure. Bref, les rebondissements ne sont pas franchement inspirés… mais la narration très pro tiendra tout de même son lecteur en haleine. Le protagoniste qui s’en tire le mieux reste une nouvelle fois le dessinateur : Richard Guérineau fait le job de très sérieuse manière. Sur les ¾ de cet avant-dernier opus, il met en scène palabres et scènes d’action via des angles et des cadrages variés et jamais bâclés, avant de s’adonner à un exercice particulier de scènes panoramiques, contemplatives et graduées en fin d’album.

voir la fiche officielle ISBN 9782756065496