parution 01 août 2005  éditeur Delcourt  collection Machination
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Thriller

Le chant des stryges – cycle 2, T9

Révélations

Tandis que le code génétique des stryges est scientifiquement analysé, une lutte s'engage pour la possession du grimoire de Venoncius. Du rythme, des révélations, du suspens... la série ne faiblit pas.


Le chant des stryges – cycle 2, T9 : Révélations (0), bd chez Delcourt de Corbeyran, Guerineau, Favrelle
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2005

L'histoire de la série :

Deux agents de terrains, Kevin Nivek et Debrah Faith, s’allient pour faire la lumière sur un mystère occulte et universel : l’existence des Stryges. Appelés anges, démons ou phénix au fil des âges, ces monstres ailés président à la destiné de l’humanité depuis toujours. Pourtant, l’un des hommes les plus puissants (et les plus vieux !) de la planète, Sandor G. Weltman, cherche à les vaincre. La clé de la vulnérabilité de ces créatures se trouverait dans le mythique grimoire de Vénoncius…

L'histoire :

L’ombre, alias Debrah Faith, est parvenue à dérober le grimoire de Vénoncius aux hommes du sinistre Sandor Weltman, laissant derrière elle l’hideux lieutenant Reese pour mort. Ecrit au moyen âge par un moine possédé, ce grimoire est un outil précieux à qui veut comprendre ou contrôler les stryges, ces démons chtoniens ailés qui peuplent la terre à notre insu. Debrah avait passé un contrat tacite avec Abeau et Cylinia, un mystérieux couple cherchant également à contrer le malfaisant Sandor Weltman. Contre le grimoire, ces derniers lui ont remis un CD-rom très instructif sur la personne de Weltman. Mais la mallette remise par Debrah est vide… et le CD-rom qui lui a été échangé est protégé par mot de passe ! Parallèlement, Reese est retrouvé vivant dans les décombres de sa forteresse. Encore plus amoché qu’auparavant, il se remet rapidement de ses blessures. Dorénavant habité par un désir de vengeance et encouragé par Weltman en personne, il repart de plus belle à l’attaque de Debrah. Nivek et Jill, quant à eux, décident – non sans mal – de prouver au père de Melinda l’existence des stryges. Pour cela, ils lui proposent de réaliser l’analyse ADN d’une plume de stryge que Nivek avait soigneusement conservé. Les résultats sont stupéfiants…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

A chaque épisode ses révélations… à chaque tome son lot d’actions débridées, d’explosions en tous genres, de mitraillages frénétiques. Le chant des stryges poursuit son rythme trépidant sans perdre son intérêt. Eric Corbeyran a l’air de savoir exactement où il va et, nonobstant le titre de ce nouvel opus, distillera encore longtemps les « révélations » (nous en sommes à la moitié de la série). Les confidences se situent cette fois du côté de Weltman et de l’ADN des stryges. Pour compenser, de nouvelles zones d’ombres apparaissent… Que diable les mains de Debrah cachent-elles de si particulier ? Certes, la tension se gère au détriment de quelques incohérences : Reese renaît de ses cendres, Nivek se prend une balle dans l’épaule, Debrah dans le genou… et au sortir de l’album, ils ont tous recouvré une patate d’enfer ! Le fan restera indulgent envers ces détails car la série nous tient tout même en haleine depuis 9 tomes. Les encrages de Richard Guérineau, réalistes, détaillés et très dynamiques – et superbement colorisés par Christian Favrelle – ne faiblissent pas d’un iota. Allez, tenez le coup, plus que 9 tomes !

voir la fiche officielle ISBN 9782847898323