parution 02 novembre 2005  éditeur Delcourt  collection Neopolis
 Public ado / adulte  Thème Science - fiction, Chronique sociale

Les ames d'Helios T3

Fer écarlate

Devenue « dragon » novice à force de volonté, Ylang s'apprête à affronter une ultime et douloureuse épreuve. Poursuite d'un récit initiatique féroce, sur un graphisme délicieusement gore...


Les ames d'Helios T3 : Fer écarlate (0), bd chez Delcourt de Saimbert, Ricci
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2005

L'histoire :

Récemment promue « dragon » novice, la jeune Ylang fait partie d’un escadron de reconnaissance envoyé à travers les marécages putrides d’Eridan. Alors que les autres novices pilotent chacun un magneto-mobile, elle doit se contenter, comme un simple chasseur, d’un polytenseur à ressort, moins maniable et même pas muni de boucliers de protection. Leur mission consiste à examiner un tepuy éloigné, à l’origine de mystérieuses interférences. Elle a tôt fait de comprendre que le brouillage est du au minéral ferrugineux contenu dans la roche. Sa découverte agace au plus au point ses condisciples, qui décident toutefois de s’attribuer la réussite de leur mission. Pour fêter ça, ils dégomment tout ce qui bouge. Résultat : après avoir neutralisé une mère diplodard furibonde, Ylan est la seule novice rescapée de la mission. Pendant ce temps à l’intérieur de la cité d’Helios, le grand conseil des Cardibans procède à une élection éclair pour remplacer l’un d’entre eux, sur le point de mourir. Sur la liste des postulants, Kash, « maœtre » d’arme d’Ylang, est évincé au profit d’un concurrent plus… intègre. En homme d’honneur, ce dernier poursuit néanmoins l’apprentissage d’Ylang, sur le point d’affronter une ultime et terrible épreuve…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Bien qu’extrêmement éloigné de notre société actuelle, ce récit de SF se veut une métaphore du pouvoir dictatorial extrême – mais besoin était-il de dénoncer ce type de société ? La jeune Ylang poursuit donc son récit initiatique, en montant encore d’un cran dans la difficulté des épreuves à surmonter. Le sacrifice ultime qui lui est demandé et qui donne son sens à la couverture (et que nous tairons pour conserver le suspens), n’intervient qu’à la toute dernière planche, mortifiante. Ce troisième volet est sans doute le plus lacrymal de la série, apparemment prévue pour couvrir dorénavant 5 tomes. Si le scénario de Saimbert, en dépit de son caractère violent, s’avère finalement assez convenu, le meilleur atout réside dans le graphisme de Roberto Ricci. Inspiré par le style Gimenez (La caste des métabarons), par les créatures d’Alien et par le rock’n roll lourd et saturé, le dessinateur italien excelle véritablement dans la mise en relief de cet univers glauque et putréfié jusqu’à la moelle. Un épisode à déconseiller une fois de plus aux âmes sensibles, en raison de ses nombreux aspects gores…

voir la fiche officielle ISBN 9782847898743