parution 21 novembre 2012  éditeur Delcourt  collection Humour de rire
 Public ado / adulte  Thème Humour, Politique

Les aventures de Sarkozix T5

Sarkozix contre Hollandix

Pour se succéder au poste de chef de la Gaule, Sarkozix mène une campagne bien difficile face à un Hollandix trop fort. Un dernier volet moyennement inspiré… et particulièrement en retard.


Les aventures de Sarkozix T5 : Sarkozix contre Hollandix (0), bd chez Delcourt de Lupano, Bazile, Maffre
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2012

L'histoire :

En Gaule gallo-romaine, c’est l’époque du changement de chef. Sarkozix est candidat à sa propre succession et l’axe de sa campagne est loin d’être aisée… Vue la politique qu’il a menée et l’état dans lequel se trouve le pays, quoiqu’il fasse, il aura tort. Alors il ne fait rien. Ou plutôt il ne fait rien d’utile et cherche plutôt des biais pour attirer l’opinion en sa faveur. Par exemple, il décide de faire du camp retranché de Referendum une des places fortes de sa campagne. Or les légionnaires s’y sont démobilisés, car jusqu’à présent, cette garnison était considérée sans aucune utilité. Et les manipuler est mission impossible, car la troupe fonctionne sur le mode de la démocratie participative directe… autant dire une inertie peu efficiente. Lors d’un déplacement à Lapurdum (Bayonne), il est canardé par des œufs : le coup de la visite surprise, sans les partisans au premier rang pour faire « la claque », s’avère un désastre. Au village gaulois, c’est pas mieux : on se bat parce que la viande est trop chère. En douce, Guéantix conseille à Sarkozix de raccrocher la question du prix à celle des étrangers, afin de s'en servir comme boucs émissaires…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

En toute logique, et comme l’exigent les circonstances électorales de la cinquième république, ce cinquième recueil de gags vient clore une série d’humour parodique et politique, à la sauce gauloise et « goscinnyenne ». L’opus de trop ? D’une part, le dessin de Bruno Bazile emprunte certes une veine dynamique adaptée, mais ses caricatures sont de moins en moins convaincantes ou même reconnaissables. D’autre part, la date de sortie est à contre-courant des réelles aventures politiques des deux principaux intéressés. Cet album parait en effet plus de six mois après les évènements politiques dont il se moque. Or sur ce créneau d’actualité, emballé par des joutes verbales épidermiques et des rebondissements à la pelle, les médias sont en réaction immédiate. Les sondages et l’opinion fluctuent vite, la fraîcheur prime et le paysage se bouleverse en permanence. Pour faire dans la métaphore sportive, personne ne s’intéresse aux détails des matchs plusieurs jours après leurs tenues. Six mois, c’est donc beaucoup trop. Aujourd’hui, les débats ont totalement muté sur la scène politique française et il faut faire un petit effort de mémoire pour se replonger dans les contextes de la campagne présidentielle de mai 2012. Seul un gag a conservé toute sa fraîcheur : celui où les prétendants leaders de la droite française se chamaillent la succession de Sarkozix (quelle anticipation !). Dernière remarque, avancée sans aucune position partisane : l’humour pratiqué n’est jamais véritablement drôle. Les historiettes surfent sur les métaphores faciles et laissent les faits s’exprimer par eux-mêmes (et ils ont souvent confiné au ridicule), sans grande inspiration. On est donc ravi que Lupano concentre le gros de son œuvre à des bijoux narratifs « de genre », beaucoup plus subtils (Le singe de Hartlepool, L’homme qui n’aimait pas les armes à feu…).

voir la fiche officielle ISBN 9782756034997