parution 11 juin 2014  éditeur Delcourt  collection Histoire & Histoires
 Public ado / adulte  Thème Historique

Les Reines de sang - Isabelle, la Louve de France T2

Isabelle, reine d’Angleterre, souffre de l’autoritarisme de son mari Edouard II, qui finit par devenir un véritable tyran dans son propre royaume. Fin de la leçon d’Histoire sur un personnage fort et fascinant, un exercice pédagogique passionnant.


Les Reines de sang - Isabelle, la Louve de France T2, bd chez Delcourt de Gloris, Gloris, Calderon, Corgié
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2014

L'histoire :

L’Angleterre est en difficulté en Irlande, où le peuple se rebelle et prend les armes. Mandaté par le roi Edouard II, Robert Mortimer mène les troupes anglaises pour écraser les rebelles. Cependant, le combat est plus âpre que prévu car les Irlandais sont assistés de nombreux Ecossais venus leur prêter main-forte. De plus, la situation est complexe dans le royaume de France. En effet, le fils du feu roi Louis X, Jean, est mort à son tour. C’est Philippe, deuxième frère d’Isabelle, qui prend la relève. Edouard est furieux. Il craint que cet événement ne lui enlève ses droits sur le duché d’Aquitaine. Cet incident grave lui rappelle qu’il lui faut également un successeur. Alors qu’il partage sa couche avec son amant Hugues, il force son épouse Isabelle à lui donner un descendant. Sans aucun respect pour sa femme, il finit son plaisir avec son soupirant. Finalement, Isabelle accouche d’un garçon. Pour seule récompense, Edouard la dépouille de ses terres, au profit de son amant Hugues et il restreint la liberté de circulation de sa femme. La pauvre reine ne sait plus ce qu’elle doit faire. Pour oublier son chagrin, elle rumine sa vengeance contre Hugues le Despenser, instigateur de sa chute…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Suite et fin de ce diptyque sur l’une des femmes les plus fascinantes de l'Histoire de France, condamnée à prendre la tête du Royaume d’Angleterre contre sa volonté. Comme le tome précédent, on ne peut qu’être admiratif du travail de recherches opéré par Thierry et Marie Gloris. L’évocation de cette période trouble de l’histoire d’Angleterre est si réaliste et si riche en explications et en détails qu’on a l’impression de la revivre sous nos yeux. Rien n’échappe à la plume des scénaristes : ni les alliances complexes entre Royaume de France et d’Angleterre, ni les costumes d’époque et les armements, ni la vie quotidienne au Moyen-âge, ni les manipulations politiques... L’album fourmille de rebondissements liés aux tensions politiques. Rarement une bande dessinée aura aussi bien montré tous les dessous du pouvoir. Il faut dire que le règne d’Edouard II est particulièrement nauséabond et qu’il a eu en face de lui une véritable reine, forte et intelligente. Le destin d’Isabelle est un roman digne de l’imagination fertile d’Alexandre Dumas, excepté le fait que tout est authentique. Ce dernier volet offre donc un compte-rendu fascinant d’événements tortueux et complexes. Il faut bien le reconnaître : le background historique est si précis et fidèle qu’il est parfois difficile à suivre, les affaires politiques de l’époque n’étant pas un jeu d’enfant. Les personnages à eux seuls sont superbes de charisme et de personnalité : Edouard II est un dangereux bon vivant, colérique et égoïste ; Mortimer est un conspirateur rusé ; tandis qu’Isabelle est une femme unique en son genre. Pourvue de toutes les qualités imaginables, Isabelle est à la fois belle, sensée et pleine de caractère. Son destin ne manque pas d’ironie puisqu’une femme aussi exceptionnelle sera tout de même délaissée par son mari qui préfère les hommes… La reine devient dès lors une rebelle pleine d’autorité qui va, à elle seule, destituer le roi d’Angleterre pour installer son fils sur le trône. Cette personnalité saisissante est parfaitement incarnée par le dessin fin et raffiné de Jaime Calderon. L’alliage de précision visuelle et de douceur de trait est parfait dans cette histoire et le rendu est sublime. Les forces de cet album (la précision historique) recèlent aussi parfois ses petites faiblesses : on a l’impression de lire un cours d’histoire. Les dialogues sont très développés et les détails ultra précis, mais certaines séquences s’enchaînent parfois mal et de façon artificielle. Heureusement, le cours d’Histoire est si passionnant qu’on peut difficilement critiquer une telle puissance pédagogique.

voir la fiche officielle ISBN 9782756054186