parution 13 février 2019  éditeur Delcourt  collection Histoire & Histoires
 Public ado / adulte  Thème Historique

Les Reines de sang – Jeanne, la Mâle Reine T2

Jeanne, la Mâle Reine - Tome 2

Jeanne tente petit à petit d'accéder au trône, mais la lutte sera rude car les prétendants nombreux. Un récit d'Histoire impressionnant de fidélité et de justesse, mais qui rebutera les « béotiens ».


Les Reines de sang – Jeanne, la Mâle Reine T2 : Jeanne, la Mâle Reine - Tome 2 (0), bd chez Delcourt de Richemond, Suro, Fogolin
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2019

L'histoire :

Jeanne amène un cortège dans le comté d'Artois. Ceux qui viennent rendre visite à Mahaut, la comtesse, ont un présent des plus luxueux à lui donner. Il s'agit d'un superbe livre bourré d'enluminures sur Notre-Dame. La comtesse est flattée par ce présent et demande à l'artiste envoyé par Jeanne, le maître Evrard d'Orléans, de rester pour dessiner un frontispice. De bonne grâce, il accepte. Quelques jours plus tard, un de ses servants lui annonce que la comtesse complote avec des chefs de guerre. Evrard, intéressé et curieux, se cache derrière une colonne et entend leur plan : ils comptent attaquer Le Roy Louis X le Hutin ! Evrard finit par intervenir : il est temps qu'il révèle le véritable motif de sa visite. Pour lui, le plan de Mahaut est voué à l'échec et sa maîtresse Jeanne a des projets bien plus réalistes. Il faut d'abord commencer par rendre visite à Philippe le Long, dans le comté de Poitiers et raviver sa flamme pour Jeanny, bannie par la cour. Si elle y parvient, Philippe pourra intercéder en sa faveur auprès du Roy. Il ne sera que temps, ensuite, de faire assassiner le Roy ! En effet, quelques doses de poison bien préparées suffiront pour libérer le royaume et redonner les droits que mérite le comté d'Artois. Evrard se propose même de mettre ces plans en œuvre. Mahaut se méfie cependant : pourquoi Jeanne l'aiderait-elle et qu'a-t-elle à y gagner ? C'est bien simple, Jeanne n'a qu'une idée en tête : venger la Mémoire de sa sœur Marguerite.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La collection Les reines de sang fait la part-belle à la gente féminine qui a eu une influence sur le pouvoir ou un pays. Jeanne la Mâle Reine à tout pour être présente au sein de ce projet : habile, intelligente, sans scrupule et pleine de caractère, cette femme forte domine même le royaume de France à une époque où la femme ne pouvait prétendre à un titre aussi élevé. Ce tome 2 explore désormais sa montée en puissance, alors que le premier opus parlait de son enfance et de sa famille. Nous voilà donc au cœur du pouvoir au XIVème siècle. Il va falloir sacrément vous accrocher, car le récit historique est des plus complexes. A cette époque, la famille royale est large et étendue et chacun se bat pour obtenir la couronne. Les rois vont tomber et s'enchaîner. Toute la famille va se disputer, se distribuer des coups bas ou prévoir même des assassinats. Le travail de la scénariste-historienne France Richemond est impressionnant. On lit l'album comme si l'on assistait à un cours de FAC d'histoire. Malheureusement, on le sait tous, la période médiévale est celle qui donne le plus de migraines... Richemond veut tellement tout dire, qu'on finit par s'y perdre. La famille est par trop complexe et étendue entre les neveux, les brus, les belle mères, les tantes, les cousins... Le bel arbre généalogique dessiné par Michel Suro au début ne change rien à l'affaire. On s'y perd d'autant mieux que chacun porte un titre différent : duc, comte, seigneur, roi, baron, princesse, pair du royaume, régent... Vous imaginez donc le micmac pour savoir qui est légitime pour le trône ! Par de nombreux dialogues, Richemond tente bien d'expliquer tout cela, mais seuls les passionnés où les érudits arriveront à suivre. L'entreprise reste louable et montre à merveille les horribles manipulations et coups bas de l'époque, d'autant que le dessin de Michel Suro fait merveille. Dans un style plein d'élégance, l'artiste réussit le tour de force de représenter de façon différente une galerie très large de personnages. Malgré tout, la mâle reine vous fera mal à la tête.

voir la fiche officielle ISBN 9782413003489