parution 01 mai 2008  éditeur Delcourt  collection Mirages
 Public ado / adulte  Thème Sentimental, Chronique sociale

Pommes d'amour

L'amour découvert à l'adolescence, offert à sa moitié, rencontré au détour d'une rue sombre, attendu, oublié, redécouvert sur le tard (...). 7 récits sensibles, partageant de diverses façons une même émotion. Un bel album.


Pommes d'amour, bd chez Delcourt de Collectif, Lust
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2008

L'histoire :

L’amour qui vient… et qui va ! La mère de Claire avait perdu sa maman très tôt. Cendrillon exploitée par son père adoptif, elle rencontra bientôt son futur mari puis tomba enceinte par inadvertance. Ainsi naquit Claire. Petite fille non désirée, longtemps grimée en garçon – car son père souhaitait un mâle – elle sentit vite qu’elle était « bizarre ». Préférant les tartines aux gâteaux, visitée parfois par son père lorsqu’il sortait de prison, elle grandit en compagnie de sa maman et de son oncle Stefan. Elle aimait chanter dans les escaliers, collectionner les coccinelles, faire des avances à son papa qui semblait les ignorer, sa maman et elle. Préadolescente, elle lorgnait sur René mais son véritable ami se prénommait Frantz. Elle rêvait qu’elle sauvait René – qui tombait amoureux reconnaissant – mais elle passait son temps aux côtés de Frantz. Son papa trompait alors souvent sa mère et oncle Stefan continuait de lui apporter des images à colorier. Le premier compliment que lui fit un garçon fut plein de poésie : elle avait « un cul d’enfer » ! Son premier baiser ne fut guère mieux : il eut un goût de poisson…
Le sortilège de l’amour. Elle aimait peigner ses longs cheveux, assise sur une chaise, tout juste baignée. Il aimait lui décrire d’innombrables cercles autour d’elle. Il la dévisageait et, poitrine ouverte, offrait son cœur à son regard. Il espérait qu’elle le remarque, il faisait tout pour. Son cœur, il le lui tendait dans sa paume et invoquait une étrange alchimie pour la charmer. Quand intervenait l’explosion, ils se retrouvaient face à face, seuls au monde…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Il est une histoire ici contée qui dit qu’à l’origine, n’étaient que des êtres complets, formés chacun de deux moitiés : masculins, féminins... ou mixtes. Pour les punir de leur désir, Dieu les scinda un jour en deux et depuis, les hommes courent après leur autre moitié. Une belle histoire, non ? Explicative des genres et préférences sexuées différentes. D’explication, il n’est cependant ici question. Sept auteurs du beau sexe, de nationalité européenne, se sont réunies autour du thème immortel : l’Amour. Parce que la pomme est le fruit défendu, il est aussi celui du désir. Pommes d’amour, sept récits de vingt planches chaque fois partageant l’expérience intime de chacune. Sur des modes graphiques très divers, parfois strict et austère (Superflu), parfois contemporain (Les moitiés) ou encore très libre (En veille), ces témoignages offrent pourtant une réelle unité. Des moments différents, à des âges différents, chez des caractères différents, des expressions diverses (de la chaleur rosée du Sortilège de l’amour à la dominante sombre de Basilic rouge) que de sentiments rassemblés : désir, possession, indifférence, étouffement, fusion, attente, espoir, paix, bonheur enfin (…). Tous à fleur de peau, sensibles. Au regard de cette diversité, chacun y trouvera son contentement sans toutefois l’être complètement. Force et faiblesse à la fois. Le lecteur regardant aimera ceci, moins cela. Reste qu’unité et qualité de l’ensemble demeurent. Un regard sensible, féminin et amoureux, chose trop rare en bande dessinée. Un bel album.

voir la fiche officielle ISBN 9782756011363