parution 24 août 2016  éditeur Delcourt  collection Machination
 Public ado / adulte  Thème Policier

Robert Sax T2

Paradis perdus

Le garagiste Robert Sax se mêle d’une enquête sur une série de meurtres qui lui rappellent celui de sa femme. Une seconde intrigue en one-shot, fort bien menée façon polar classique.


 Robert Sax T2 : Paradis perdus (0), bd chez Delcourt de Rodolphe, Alloing, Murat, Drac
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2016

L'histoire :

Un soir, dans une rue déserte et enneigée du Bruxelles des années 60, Susy Belair, une chanteuse de cabaret sur le retour, est froidement assassinée de deux balles de révolver. Le lendemain, l’affaire fait les gros titres du Matin que parcourt Robert Sax, en buvant son café dans le bureau du garage dont il est propriétaire. Robert manque de s’étrangler et s’empresse d’attraper son trench-coat pour filer voir son beau-frère, l’inspecteur Martine. Ce meurtre lui a en effet violemment rappelé l’assassinat non élucidé de son épouse Alice, quatre ans auparavant, dans des circonstances similaires. Martine le rassure : malgré les apparences, les deux meurtres n’ont vraiment rien à voir. Robert a tout de même le privilège d’accéder à quelques infos sensibles de l’enquête. Notamment, Martine lui apprend que le meurtre de la chanteuse n’est pas le premier du genre : le mystérieux flingueur a déjà fait trois autres victimes. Parmi ces personnes assassinées se trouve d’ailleurs le propriétaire d’une Plymouth qui vient juste d’être réparée par Raoul, le mécano en chef de Robert. Il comprend désormais pourquoi ce client ne répondait pas à leurs relances téléphoniques. De retour à son garage, Robert, titillé par cette histoire, enfile son bleu de travail et inspecte minutieusement le véhicule. Il trouve notamment une planque dissimulée et soudée sous le châssis, contenant plein de petits sachets de poudre blanche…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

C’est une nouvelle fois en satisfaisant une veine archi-classique de polar, visuellement très proche de la fameuse ligne claire belge, que le scénariste Rodolphe et le dessinateur Louis Alloing accordent une seconde enquête à leur héros Robert Sax, au sein de ce qui pourrait devenir une série au long cours. Dans ce tome 2, le garagiste charmeur aux talents de détective et aux penchants aventureux verse cependant moins dans une problématique d’espionnage que dans le tome 1. Cette fois, il s’intéresse de près à une série de meurtres lui rappelant celui de sa femme, tout aussi mystérieux. Cohérente et impeccablement amenée, l’affaire se résout en one-shot, avec son lot de scènes d’action et un zest de légèreté désuète et bon-enfant. A travers cette intrigue, les auteurs étoffent surtout le passé et la personnalité de leur héros. On sait désormais pourquoi il possède un garage dont il ne s’occupe pas et on compatit de son tourment intérieur : le meurtre non-élucidé de sa femme. On retrouve les personnages récurrents de son environnement : son ami bouquiniste Boon, sa secrétaire prévenante Peg et Raoul, le mécano bonne poire. Tous trois y gagnent aussi en épaisseur. Le découpage, les cadrages et la partition graphique dans son ensemble semblent une nouvelle fois irréprochables dans leur registre, pour une totale fluidité de lecture. Pourvu qu’il y en ait d’autres !

voir la fiche officielle ISBN 9782756057644