parution 06 octobre 2004  éditeur Delcourt  collection Terres de Légendes
 Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy, Humour

Salem la noire T3

Tongeren et Finicho

Nusrat et Apanathur sont de retour dans leur village d'enfance. Manque de bol, le mage Almenech oeuvre également dans les environs... Des catastrophes en prévisions pour une série qui trouve peu à peu ses marques.


 Salem la noire T3 : Tongeren et Finicho (0), bd chez Delcourt de Crety, Cordurié, Cordurié
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2004

L'histoire :

Après moult péripéties et bévues en tous genres, Nusrat et Apanathur ont été chassés de leur petite troupe de fielleux (voleurs de bas étages) par leur chef Gosling. Les deux demi-frères se retrouvent donc sur les chemins boueux, en direction de leur village d’origine : Chemmaag. Sur place, ils sont accueillis par leurs anciens camarades Musrat et Anapathur (à l’orthographe très proche), qui se réjouissent du retour de leurs souffre-douleurs. Nos deux anti-héros demandent alors le gîte à leurs pères, Ramesh et Knoll, deux anciennes gloires de « rugberserk », le sport local. Par coïncidence, le nécromancien Almenech, qui a déjà été confronté à l’incompétence de Nusrat et Apanathur, sévit justement dans les environs. Son job du moment : ressusciter des corps et reconstituer les chairs. Pour cela, il s’est installé dans le cimetière à proximité du village, lieu d’ordinaire fréquenté par Grignote, une goule plutôt énervée. En effet, la goule est une espèce de mort-vivant qui se nourrit exclusivement de charognes. Redonner vie à des cadavres fraîchement décomposés, c’est un peu piquer dans son garde-manger…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

A l’image du début de série, cette nouvelle aventure ne fait pas dans la quête, la prophétie ou l’équipée guerrière à multiples épisodes. Dans ce troisième tome de Sälem la Noire, on se familiarise un peu plus avec les caractères de loosers des deux anti-héros, et par là même avec cette série exigeante qui finit peu à peu par trouver son ton. En fait, Nusrat et Apanathur sont un peu les Blutch et Chesterfield (Les tuniques bleues) de l’heroïc-fantasy. Cette histoire complète nous livre donc simplement une nouvelle anecdote visant à mieux installer cet univers humoristique mis au point par deux auteurs décidément très prolifiques. Pas moins de 3 tomes en 16 mois ! En multipliant les détails, en variant les cadrages, le coup de crayon de Stéphane Créty est un réel plaisir pour les yeux mais n’aide pas à la fluidité de l’ensemble. Car le scénario de Sylvain Cordurié pèche toujours par la densité de ses dialogues. Si certains sont franchement réjouissants (la verve courtoise de la goule), d’autres embrouilleront le lecteur négligeant (les noms de familles extrêmement proches). Il manquerait juste une petite dose de maturité narrative pour faire de Sälem la noire une très grande série.

voir la fiche officielle ISBN 9782847894967