parution 01 août 2009  éditeur Delcourt  collection Histoire & Histoires
 Public ado / adulte  Thème Historique, Aventure - Action

Sept cavaliers T1

Le margrave héréditaire

Les débuts d'une quête dans un monde qui se meurt lentement. Un album lent mais réussi, qui donne envie de découvrir rapidement la suite…


 Sept cavaliers T1 : Le margrave héréditaire (0), bd chez Delcourt de Raspail, Terpant
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2009

L'histoire :

Sept cavaliers quittèrent la ville au crépuscule par la porte de l'ouest qui n'était plus gardée. Et pour cause, la ville se meurt : plus de bateau dans le port, la gare est silencieuse, la cathédrale est aussi triste que l'ange décapité qui orne son portail. Pire que tout, sa population a disparu. Seule reste une poignée d'individus : le margrave qui règne maintenant sur une ville fantôme, l'évêque qui n'a plus de brebis, le colonel-major qui n'a plus de soldats à commander. La ville se meurt, ses enfants sont devenus fous, victimes semble t-il d'une drogue mystérieuse qui libère la bestialité de tout être humain. Avant que la fin, qui arrive à grands pas, ne frappe à sa porte, le margrave décide d'envoyer une expédition de sept survivants. Sept, c'est le nombre de chevaux qui restent dans les écuries princières. Dans son esprit, cette sortie constituera le dernier témoignage de l'existence de cette ville. Ils partirent donc vers le port. Là, même les lions des mers du Cap Sud gisent sans vie...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Cet album est le début d'une série qui semble des plus intéressantes. En tous cas, le thème – la mort d'une civilisation – est des plus alléchants. Le cadre est posé lentement, pas à pas, tandis que le lecteur est invité à suivre le comte Silve de Pikkendorf dans une ville déserte. L'étrange apparaît quand le prêtre agenouillé devant l'autel se retourne l'arme au poing et avoue à Silve avoir tué un gamin, quelques temps auparavant. La maîtrise scénaristique du romancier Jean Raspail est ainsi omniprésente. Une fois adapté en BD, le ton de son œuvre est bien respecté par le découpage de Jacques Terpant. Le trait clair et la technique de couleurs directes de l’artiste s'adaptent parfaitement à l'histoire et traduisent parfaitement son atmosphère crépusculaire. L'apport d'un poète, dont l'existence même est remise en cause et dont les textes restent présents, renforce cette ambiance. Le seul regret que l'on puisse avoir en refermant ce très joli album est que l'histoire n'avance pas vraiment. Il s'agit d'un choix de Terpant… La pertinence de ce choix n'apparaîtra clairement qu'à la fin de la série. A noter : lors du passage de la série (initiée par Robert Laffont) chez Delcourt, ce premier tome est enrichi d'un cahier final de 8 pages illustrées...

voir la fiche officielle ISBN 9782756018829