parution 28 septembre 2005  éditeur Delcourt  collection Neopolis
 Public ado / adulte  Thème Science - fiction, Guerre, Politique

Sillage T8

Nature humaine

Pour la première fois de sa vie, Nävis partage la vie d'autres humains au sein de leur communauté ! Mais pas pour très longtemps... Un épisode charnière dans une ambiance pesante, toujours magistralement orchestré !


 Sillage T8 : Nature humaine (0), bd chez Delcourt de Morvan, Buchet
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2005

L'histoire :

Au lendemain de la mort tragique de Mackel-Loos, ses proches se recueillent pour une cérémonie d’enterrement au sein du vaisseau-gîte de Nävis. Profondément affectée par la perte de cet ami qui a tant compté, Nävis se mure alors dans un mutisme inquiétant. Les tentatives de Bobo et de Snivel pour communiquer avec elle sont vaines. Nävis sombre dans la dépression. Pour éviter le pire, Bobo et Snivel ne voient pas d’autres solutions que d’aider Nävis à partir sérieusement à la recherche d’autres êtres humains. En effet, la belle n’a plus que cette idée en tête depuis sa dernière mission, au cours de laquelle le médecin-chef de la prisonef lui a avoué avoir déjà croisé des humains. Malgré la mise en garde des autorités de Sillage, ils affrètent une navette pour partir dans une région de l’univers extrêmement dangereuse, via une porte tridimensionnelle. Après avoir franchi un mur de bombes électromagnétiques et avoir dominé maints et maints calculs, ils identifient une planète, où doivent habiter théoriquement des hommes. Pour la première fois de sa vie, Nävis, comblée, va effectivement rencontrer ses semblables…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après nous avoir servi 8 albums d’aventures diverses à travers le cosmos, le duo Morvan / Buchet se décide enfin à mettre d’autres humains sur la route de leur héroïne ! Depuis le temps que les fans attendaient ça, ils ne vont pas être déçus par la « nature humaine »… Sans vouloir trahir le suspens, nous dirons juste qu’au sortir de l’album, Nävis n’est pas prête à vouloir en recroiser de sitôt ! Cet épisode se déroule dans une ambiance particulière. Totalement dépressive, l’héroïne ne décroche pas un mot avant la 18e planche, alors qu’elle occupe en permanence le devant de la scène. Après une ouverture sur un enterrement accablant, Jean-David Morvan distribue avec parcimonie ses dialogues et l’action ne prend place que dans une seconde moitié d’album, une fois que Nävis se retrouve effectivement parmi « les siens ». Grâce à la densité du découpage – un aspect récurrent aux scénarii de Morvan – l’aventure ne se lit toutefois pas plus vite qu’une autre. La colorisation de Philippe Buchet participe également à cette ambiance délibérément pesante. Si son dessin reste d’un haut niveau de détails, ses couleurs versent dans des teintes pastelles surprenantes (ciels jaunes poussin, sols mauves…), dès lors que les personnages évoluent à la surface de la nouvelle planète. Un épisode inoubliable de ce puissant space-opéra…

voir la fiche officielle ISBN 9782847899054