parution 12 octobre 2005  éditeur Delcourt  collection Neopolis
 Public ado / adulte  Thème Science - fiction, Aventure - Action

Travis T7

La tarentule

La tarentule, engin de démolition nouvelle génération, s'apprête à raser un lotissement protègé par Travis et ses amis. Conclusion de cycle musclée et étonnamment pertinente au regard de l'actualité...


 Travis T7 : La tarentule (0), bd chez Delcourt de Duval, Quet, Rosa, Schelle
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2005

L'histoire :

Travis convoite l’oncle Terry, jeune retraité de l’espace, chez son vieux papa dans un lotissement de la banlieue parisienne voué à une destruction imminente, le hameau des chênes. Ce faisant, il fourre son nez dans les affaires de Vitruvia, la société de travaux publics en charge de l’extension d’un astroport. Acculé par un commando détaché pour « nettoyer » le lotissement, retranché en compagnie d’une poignée de squatters résistants en la demeure du papa de Terry, Travis en appelle à une immunité diplomatique pour éviter le carnage. Pendant ce temps, Vlad Nirky se trouve à Istanbul, lui aussi opposé à Vitruvia pour une histoire véreuse de marchés de reconstruction. Il s’oppose alors à un de ses anciens lieutenants qu’il croyait mort, l’impitoyable Harry Hausen. Ayant eu vent de la situation de Travis en île de France et comprenant que ce lieu sera le théâtre de l’ultime affrontement, Nirky s’envole pour Paris. Alors qu’en Turquie deux de ses amis son enlevés par les hommes de Hausen, en France « la tarentule », un engin révolutionnaire de démolition/recyclage, se rapproche du hameau des chênes…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La tarentule clôt le second cycle des aventures de Travis, également appelé cycle « Vitruvia ». Pour l’occasion, les fans retrouveront la patte du dessinateur « officiel » Christophe Quet, tout de même plus consistant que celui de Ludwig Alizon qui a officié sur le tome 6.2, le temps d’une aventure parallèle au 6.1. Il est bien entendu nécessaire de s’imprégner fortement de ces deux premiers volets simultanés si on veut profiter pleinement des tenants et des aboutissements de ce dénouement. Car le scénario de Fred Duval joue à nouveau sur plusieurs registres imbriqués. Les nouvelles technologies (arme caméléon, exosquelette télé-piloté, firewall électromagnétique…) sont ici au service d’une magouille immobilière à l’échelle continentale, en passant par une vengeance personnelle, de nombreux carnages qui ne font pas dans le détail, et attire même l’attention sur la situation précaire de certains franciliens vivant dans des locaux insalubres… Un scénario d’anticipation complexe et musclé, qui trouve donc un écho singulier dans l’actualité du moment et s’avère un divertissement de fort bonne facture au sein du label Série B. Et bientôt un 3e cycle…

voir la fiche officielle ISBN 9782847894363