parution 03 septembre 2014  éditeur Delcourt  collection Machination
 Public ado / adulte  Thème Thriller

Wonderball T1

Le chasseur

Un flic expérimenté enquête sur un mystérieux carnage : 9 morts, flingués en 9 secondes… par un seul tireur ? Son intuition le mène sur la piste d’un sordide complot. Mise en place d’un thriller tout-à-fait efficace !


 Wonderball T1 : Le chasseur (0), bd chez Delcourt de Pécau, Blanchard, Duval, Wilson, Fernandez
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2014

L'histoire :

Août 1983. L’inspecteur de police Spadaccini débarque en force avec ses hommes dans une rue de San Francisco où vient d’avoir lieu une tuerie. 9 quidams sont morts, tous abattus dans un laps de temps de 9 secondes. L’expérience et l’observation de Spadaccini lui donnent l’intuition qu’il s’agit d’un unique tireur, particulièrement efficace. Il déduit le toit qui offre l’angle de tir idéal et y trouve les 9 douilles, disposées sur le sol en forme de la lettre grecque « alpha ». Ces douilles de calibre 6.5 ne sont utilisables que dans un seul fusil, un Carnaco. L’arme a été rendue célèbre par Lee Harvey Oswald en 1964 : c’est celle qui a permis à ce snipeur de dégommer Kennedy, en faisant un carton tellement improbable, que la commission Warren qui a enquêté a supputé qu’il y avait plusieurs tireurs. Spadaccini est surnommé Wonderball par ses collègues, en raison des boules de chocolats qu’il s’ingurgite à longueur de journée, contenant un soldat en plastique à l’intérieur. Lui est persuadé que ce nouveau tireur a agi sous l’influence de drogues expérimentales, qu’il a été le cobaye d’expériences interdites, tout comme Oswald. Pour les besoins de son enquête, il va descendre dans les milieux toxicos de la ville. Il ignore qu’il est suivi de très près par un autre tueur, dirigé par une mystérieuse organisation…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le duo de scénariste Jean-Pierre Pécau / Fred Duval est particulièrement prolifique ces derniers temps : entre les Jour J et autres L’homme de l’année, ce sont près d’une trentaine d’albums qui ont été produits en quatre ans, toujours au sein de séries-concepts. Cette nouvelle série naissante a néanmoins été bâtie pour un dessinateur unique, Colin Wilson, et pour durer. Dès les premières pages, on est happé par la forme narrative du thriller : un mystérieux tueur, trop efficace pour être unique, vient de faire un carnage. Un inspecteur surnommé Wonderball, aux méthodes musclées et à l’expérience profitable, enquête donc dans les milieux interlopes, avec un autre tueur aux fesses. La machination capte d’autant mieux son lecteur, qu’elle s’appuie sur le mystère de la plus célèbre d’entre elles : l’assassinat de Kennedy. En gros la problématique est la suivante : et si ce primo crime d’état avait été rendu possible par l’usage d’un « super-soldat », un cobaye tueur en liberté… et pas vraiment unique en son genre ? L’ambiance polar idoine est essentiellement générée par le style graphique maîtrisé de l’australien Wilson, impeccable dans tous les compartiments de son registre. Son trait nerveux et encré accorde une parfaite immersion dans la violence et les ambiances noires et glauques des bas-fonds du Frisco des années 80. La sagesse du découpage – souvent de simples « gaufriers » – notamment dans les scènes à haute tension, ajoute encore à l’efficacité narrative. Cet épisode se montre une excellente entrée en matière, qu’on se plaira à poursuivre au moins sur le tome 2, annoncé pour mars 2015…

voir la fiche officielle ISBN 9782756039329