parution 01 juillet 2006  éditeur Delcourt  collection Insomnie
 Public ado / adulte  Thème Horreur

Zone mortelle T4

Hadès

Les trois meurtriers-cobayes découvrent le moyen d'utiliser leurs pouvoirs psy à des fins encore plus destructrices. Fin de cavale et fin de cycle, pour un thriller fantastique haletant...


 Zone mortelle T4 : Hadès (0), bd chez Delcourt de Mosdi, Vogel, Gonzalbo
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2006

L'histoire de la série :

Pour gagner un peu d’argent de poche, des étudiants participent à une expérience pharmaceutique en testant la nouvelle molécule XZ444 mise au point par le puissant trust Lexmandlweis. Ce médicament à absorber quotidiennement est sensée influer sur le sommeil, notamment en améliorant le rendement de la phase du « sommeil paradoxal ». Mais des effets inattendus se produisent : deux jeunes se retrouvent à mettre en application des pulsions meurtrières, en tuant sans scrupule leurs proches ou leurs parents. Pire : ils se découvrent des pouvoirs psy de plus en plus puissants. Se sentant invulnérables, ils défient les autorités dans une cavale meurtrière...

L'histoire :

Claude, Marianne et Jérémie ont défié une nouvelle fois les autorités en contre attaquant le commando du GIGN qui assaillait leur repère. A l’aide de leurs pouvoirs psy grandissants, ils ont retourné sans problème les armes des policiers contre eux et sont repartis avec un otage, « pour faire comme dans Bonnie and Clyde ». Le plagia de la cavale de ces célèbres meurtriers tourne à l’obsession chez Claude Berthelot. Lors d’une discussion houleuse avec ses deux compères, le ton monte et ils commencent à se servir de leurs pouvoirs les uns contre les autres… Jusqu’au moment où, au sommet de leur colère, ils font apparaître involontairement un démon de flammes dans un déchaînement de puissance pure. Dès qu’ils se séparent, le démon qu’ils baptisent Hadès, disparaît immédiatement. Ils comprennent alors qu’ils viennent de découvrir une nouvelle facette très intéressante de leur pouvoir. Parallèlement, le commissaire Gillioc cherche à prouver l’implication du trust pharmaceutique responsable de ces déviances psychopathes. Pour cela, il entre en contact secret avec une employée intègre, espérant lui soutirer des documents compromettants. Sa famille menacée, sur ses gardes, il parvient à dégainer plus vite que les tueurs envoyés pour l’abattre…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dans le quatrième volet de ce thriller fantastique haletant, l’intrigue progresse dans tous les domaines. D’un côté, Gillioc fait avancer son enquête à pas de géant et sa romance avec la belle psychiatre se concrétise enfin. De l’autre, le trio psychopathe se découvre de nouvelles aptitudes paranormales et surestime son invulnérabilité… A son terme, la série semble marquer la fin d’un cycle : la cavale meurtrière est stoppée et le groupe Lexmandlweis doit faire face à ses responsabilités. Mais l’histoire est loin d’être terminée, à en croire la dernière réplique du machiavélique PDG à l’origine de ce désastre. Débuté comme une histoire classique de serial-killers, le road-movie sanglant trouve une origine scientifico-paranormale cohérente. Au scénario, Thomas Mosdi aura réussi à maintenir une intensité permanente et grandissante, pour un thriller certes pas complètement révolutionnaire mais diablement efficace. Au dessin, David Vogel met une nouvelle fois en images de superbes encrages réalistes, avec un soin et une minutie qui ne faiblissent pas. Efficace, cohérent, élégant… voilà un bon petit thriller, trop peu reconnu !

voir la fiche officielle ISBN 9782756000343