parution 11 mai 2005  éditeur Delcourt  collection Insomnie
 Public ado / adulte  Thème Horreur

Zone mortelle T3

Thanathos

Des cobayes humains sont transformés en monstres sanguinaires sous l’effet d’un médicament douteux. Une énigme policière aux relents de thriller fantastique, qui se perd en chemin.


 Zone mortelle T3 : Thanathos (0), bd chez Delcourt de Mosdi, Vogel, Gonzalbo
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2005

L'histoire de la série :

Pour gagner un peu d’argent de poche, des étudiants participent à une expérience pharmaceutique en testant la nouvelle molécule XZ444 mise au point par le puissant trust Lexmandlweis. Ce médicament à absorber quotidiennement est sensée influer sur le sommeil, notamment en améliorant le rendement de la phase du « sommeil paradoxal ». Mais des effets inattendus se produisent : deux jeunes se retrouvent à mettre en application des pulsions meurtrières, en tuant sans scrupule leurs proches ou leurs parents. Pire : ils se découvrent des pouvoirs psy de plus en plus puissants. Se sentant invulnérables, ils défient les autorités dans une cavale meurtrière...

L'histoire :

Une série de meurtres rituels sont commis dans le Sud de la France. L’expérimentation d’un nouveau médicament sur des humains est directement en cause. Celui-ci, censé diminuer le besoin de sommeil, agit étrangement sur quelques cobayes qu’il transforme en tueurs en séries. Ceci reste à prouver par le commissaire Gillion, à qui de multiples pressions ne font pas lâcher prise. Deux cas particulièrement dangereux font désormais équipe. Claude s’est découvert un pouvoir permettant d’influencer les actions des gens et de communiquer par télépathie. Dans un accès de démence, il a massacré ses parents. Marianne a tout simplement assassiné son copain dans une crise de folie. Ils rencontrent alors un troisième jeune homme qui possède la faculté de déplacer les objets à distance. Ensemble, ils décident de mettre à feu et à sang la région, pourchassés par la police et par le laboratoire à l’origine des expérimentations, pressé de faire disparaître toutes traces de ces gêneurs…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Débuté comme le plus classique des polars, Zone Mortelle fait un 180° et se transforme depuis le dernier tome en thriller fantastique. Le ballet est désormais mené par trois jeunes gens complètement tarés, tuant sans raisons, juste pour tester leurs nouvelles aptitudes. Cette série fait désormais diablement penser à La Maison Dieu, chez Albin Michel, sans toutefois atteindre cette heureuse réussite. Notamment, la scène finale, apocalyptique, semble complètement calquée sur la fin du tome 4 de cette autre excellente série. Thomas Mosdi essaie de nous faire oublier les énigmes exposées sur les deux premiers tomes en détournant notre attention sur d’autres événements. Du coup, il nous reste un goût d’inachevé lors de la lecture de ce nouvel opus. Exit les personnages principaux de départ : on a presque l’impression de se retrouver dans une autre série ! Au dessin, David Vogel possède un trait un peu figé, mais efficace, que ne rattrape pas vraiment une mise en couleur informatique presque sans surprise (ça ressemble à quoi, une colorisation sans surprise ?). Quelques scènes valent cependant le détour (notamment la dernière), mais cela ne suffit pas : on attendait mieux !

voir la fiche officielle ISBN 9782847894356