Ainsi va la vie, bd chez Drugstore de Gloris, Charve, Comtois ©Drugstore édition 2010

Ainsi va la vie

Six copains complices depuis la fac ont aujourd'hui la trentaine bien tassée. Ils font le point sur la vie et ses aléas. Une chronique sociale joviale et néanmoins douce-amère, ponctuée de dialogues savoureux...

L'histoire : Aujourd’hui est un jour spécial pour une bande de 6 potes, qui se retrouvent annuellement comme pour faire le point sur leurs vies et se remémorer leur passé commun. En attendant les autres, François, informaticien célibataire, barbichette et calvitie naissante, s’installe à la terrasse d’un café. Au même moment, Steph se réveille avec une bimbo dans son lit : il était bourré la veille et ne se rappelle plus trop de son prénom. Il habite toujours en coloc avec son « pote de bac-à-sable » Djed, qui lui, est devenu un vrai zonard : rasta, RMIste en fin de droits et adepte de la fumette (avec ses serres domestiques). Leur charmante voisine de palier, Nat, qui connait à peu près les mêmes galères sentimentales, toque ce matin à leur porte pour taxer du sucre… et du café (Max Havelaar équitable). De son côté, Laurent, médiocre employé de banque bedonnant, a passé un nouveau palier dans son obsession sexuelle maladive, en se livrant en secret à toutes sortes de jeux coquins avec sa chef dominatrice. Sa femme Sophie est prof de maths dans une ZEP difficile (pléonasme), autant dire qu’elle n’inculque guère sa matière et se trouve régulièrement au bout du rouleau. Ces 6 copains là se connaissent depuis plus de 10 ans…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  D’apparence légère, cette chronique sociale douce-amère en one-shot s’avère en réalité plus grave qu’elle ne le paraît. Visuellement « jovial », le dessin de Frédéric Charve, pour qui il s’agit du premier album (c’est très prometteur), est adapté au dynamisme et au ton enjoué de cette jeunesse « urbain-contemporain », bien de notre époque. Autodidacte, Charve tient sur les 132 planches petit format, la régularité d’un trait semi-réaliste (a priori à la palette graphique), colorisé avec contraste et modernité par Joëlle Comtois. Le récit met en scène 6 copains à la trentaine bien tassée, liés par une amitié décennale bien mature. Par ce biais, le scénariste Thierry Gloris s’attèle – incroyable ! – à son tout premier scénario contemporain ! Parti du présent, il entremêle avec pas mal d’humour, plusieurs époques à travers 4 grands chapitres. Ainsi, le lecteur reconstruit progressivement les vies plus ou moins imbriquées de ces 6 méga-potes depuis la fac, et on comprend au fur et à mesure les conséquences de leurs choix et des aléas de la vie. Amours, désamours, engueulades, anecdotes, moments clés… Le plus savoureux se trouve sans doute dans les répliques. Car ça vanne sévère à travers les dialogues savoureux, qui s’adaptent aux formules à la mode aux âges des protagonistes. En deux mots : sympatoche et bien ficelé, à défaut d’être tout à fait révolutionnaire.

  • scénar dessin


3 juin 2010



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et


les avis des terriens

  • Un classique des BCD d'école primaire 26 février 2011

    Une série pour les enfants qui permet d'aborder des sujets graves (la maltraitance, le racisme, le racket, la mort...) sur le mode humoristique, grâce à des histoires sensibles de Dominique de Saint Mars et à des dessins de Serge Bloch.

    Yves

  • Ainsi va la vie 8 novembre 2010

    Ainsi va la vie est un roman graphique élégant, sucré-salé comme la vraie vie, savoureux comme un «kawa» entre potes : même s’il est amer parfois, c’est sans conteste le meilleur.

    Natacha


prix 17.00-5% = 16.15

sur


Ainsi va la vie, bd chez Drugstore de Gloris, Charve, Comtois ©Drugstore édition 2010

01 avril 2010

Drugstore

voir la fiche officielle

9782356260895

ado / adulte

Roman graphique

Ainsi va la vie série terminée en France
1 album paru, 1 prévu