parution 09 septembre 2009  éditeur Drugstore  Public ado / adulte  Thème Humour, Guerre

Bagdad K.O.

Un recueil de gags et d'historiettes d'humour sardonique, tournant en dérision l'intervention américaine en Irak. Quelques jolies perles transparaissent, au milieu d'un ensemble moyen (et d'actualité surannée).


Bagdad K.O., bd chez Drugstore de Salma, Paulo
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Drugstore édition 2009

L'histoire :

Nous sommes fin 2002, début 2003. Une réunion au sommet se tient dans les bureaux de la Maison Blanche. Il s’agit de trouver un angle d’attaque pour justifier une intervention américaine en Irak. Les généraux, Dick Cheney, Condoleezza Rice et Colin Powell se perdent en conjectures pour trouver la formule marketing « qui sonne bien ». A la porte, madame Bush attend avec son chien Barney, que « papa » ait terminé son travail. Impatient d’être libéré de cette décision ennuyeuse, Bush tranche rapidos : ce sera présomption d’« armes de destruction massive » et basta. Quelques mois plus tard, l’image est relayée dans tous les médias : la statue de Saddam Hussein est renversée à l’aide d’un câble. Un soldat remarque, en s’inquiétant pour l’avenir, qu’en se broyant sur le sol, la main du dictateur n’a gardé qu’un seul doigt intact : le majeur, dressé vers le haut. Plus loin, un photo-journaliste cherche une image glorieuse du carnage. Il pointe son appareil sur le cadavre d’un GI sectionné en deux au niveau de la taille, cadrant sur la partie haute où le soldat exprime un sourire figé et le V de la victoire avec ses doigts…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dans le décorum gris-ocre qui sied au désert irakien, ce petit recueil souple recueille divers gags et historiettes tournant en dérision l’intervention militaire américaine en Irak. Le véto français à l’ONU, le prétexte des armes de destruction massive, ainsi que le relai médiatique largement taxé de mise en scène, ont pourtant déjà fait couler beaucoup d’encre… Cette « guerre de libération » a en effet débuté voici déjà presque 7 ans, au début de l’année 2003. Avec quelques années de retard sur cette actualité, Sergio Salma et Marco Paulo (pas le commerçant vénitien, l’autre) remettent le sujet sur le tapis, sans vraiment apporter d’eau au moulin (ou plutôt, de pétrole à la raffinerie). Les thématiques insistent logiquement sur l’insondable irresponsabilité de Bush junior, les attentats suicides, l’intérêt économique que représente la manne pétrolière, l’intellect limité des GIs… Les ressorts comiques ont toutefois tendance à avoir des barbes blanches (comme des mollahs), à être « téléphonés », ou à emprunter des chemins laborieux pour nous mener à leurs fins. Salma sort en parallèle un Coucou tristesse tout aussi sadique et bien mieux inspiré, chez le même éditeur. Néanmoins, quelques bijoux d’humour cynique transpercent (le blindé auquel on a piqué les pneus ; le planté de drapeau US… pour faire sécher le linge).

voir la fiche officielle ISBN 9782723472357