parution 12 mars 2014  éditeur Dupuis  Public ado / adulte  Thème Espionnage

421 T1

Guerre froide

Alors qu'une mystérieuse organisation internationale tente de déséquilibrer le climat du monde entier, l'agent britannique 421 va devoir s'associer à ses homologues russes et français pour contrer la menace. Du Franco-Belge archi-classique !


 421 T1 : Guerre froide (0), bd chez Dupuis de Desberg, Maltaite, Léonardo
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2014

L'histoire :

Partout dans le monde, les stations radar s'affolent en identifiant un spot qui correspond à la signature d'un énorme engin spatial. Puis, plusieurs échos apparaissent sur les écrans des militaires qui surveillent le ciel, comme si l'engin avait lancé une dizaine de missiles. A Londres, les autorités contactent « 421 », pas franchement ravi de reprendre du service alors qu'il était en pleine bagatelle. Mais à peine est-il briefé qu'une autre alerte est donnée. A intervalle régulier, des missiles éclatent au dessus de toutes les grandes capitales, dont le climat se refroidit brutalement. Une vague hivernale s'abat sur l'Europe. Toutes les communications sont perturbées par les tempêtes de neige. Les gouvernements se doivent de réagir et 421 va collaborer avec deux agents féminins. Marie la française et Bridgett l'américaine. Ce n'est plus une mission, c'est un défilé !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La série 421 est un pur produit des histoires de Spirou. Eric Maltaite est le fils de Will (Tif et Tondu) et il faut bien appeler un chat un chat : il dessine comme son père. Il n'en est pas à sa première collaboration avec Stephen Desberg, un scénariste formé par Maurice Tillieux, qui œuvra lui aussi pour Tif et Tondu. Tout cela ressemble donc à une histoire de famille, une histoire d'héritage. La bonne vieille recette des aînés est devenu ultra-classique : de l'aventure et de l'humour, des rebondissements et un héros sympathique. 421, c'est un James Bond passé à la moulinette belge. L'ennui, c'est que le récit est d'une grande banalité. Si cette histoire de climat qui change fera sourire les amateurs de Blake et Mortimer (cf. SOS météores), son développement est cousu de fil blanc. Le scénario est excessivement linéaire, comme s'il existait une sorte de cahier des charges : l'histoire est jalonnée par ce qui ressemble à des passages obligés. Certes, des scènes sont réussies, comme celle de la poursuite en ski à réaction, mais l'ensemble est très convenu. Il plaira sans aucun doute à ceux qui ont épousé l'école Belge de Marcinelle, avec son côté frais, mais il faut admettre que cet album de 1984 est « fabriqué » comme on les faisait 20 ans avant...

ISBN 9782800162225