parution 01 avril 2005  éditeur Dupuis  collection Expresso
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Humour

Central park

Un jeune homme se perd dans Central Park et tourne en rond sur lui-même, à la recherche de sa petite amie perdue. Un conte éveillé décidément trop saugrenu.


Central park, bd chez Dupuis de Cornette, Durieux
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2005

L'histoire :

Johann Crevette et Yasmina Polaire, un couple de belges, sont en vacances pour une semaine à New york. Pour commencer la visite de « la grosse pomme », ils décident d’aller se balader dans le plus grand parc de la ville : Central Park ! A peine franchie l’entrée de cet immense espace vert, un clochard bizarre les accueille dans ce qu’il appelle son royaume. Puis il les quitte, tout en leur prédisant qu’ils vont se revoir, bientôt… Un peu plus tard, Yasmina emmène son petit copain dans le zoo principal. En se faisant prendre en photo devant un ours polaire, la vie de Johann bascule de façon inexplicable. La grosse bête commence à taper la discussion avec le jeune homme, pendant que Yasmina disparaît. Johann va alors errer dans le parc sans pouvoir en sortir, à la recherche de sa petite copine, tout en faisant une multitude de rencontres saugrenues…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après Red River Hotel, Jean Polpol ou Démons, aux scénarii totalement farfelus, Jean Luc Cornette récidive dans la même veine et propose ce curieux one shot. Par les événements bizarres qui la composent (un ours qui parle, un mur qui s’édifie tout seul…), l’histoire prend un peu la teinte d’un rêve. Le curieux côtoie le très étrange, et l’impossible arrive le plus naturellement du monde, sans que le héros en soit plus étonné que cela. Cela dit, il est normal qu’il ne soit pas étonné des évènements, puisque ce n’est pas une histoire réaliste (Jean Luc Cornette est connu pour être un peu le Lynch de la BD…). A force, comme lorsqu’on raconte un rêve une fois réveillé, tout cela n’a ni queue ni tête. On ne voit pas trop quelle fin vise le scénariste. Les événements bizarres s’enchaînent, ne se ressemblent pas , et arrivent comme un cheveu sur la soupe. Cette frivolité a tout d’abord son charme, puis finit par lasser. Au dessin, Christian Durieux en fait un minimum, et parfois ce n’est même pas suffisant. Aucun décor, un trait simplifié à l’extrême, une mise en couleur par aplat… Cela sert au fond assez bien cette absence de propos. Mais où diable ont-ils voulus en venir ?

voir la fiche officielle ISBN 9782800136738