parution 20 mars 2009  éditeur Dupuis  collection Roman Aire libre
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale

Chute de vélo

Chute de vélo

Quelques histoires de famille autour de la réfection de la maison parentale. Un véritable bonheur que d'être réunis pour tourner la page en leur compagnie. Un récit sincère et poignant.


Chute de vélo : Chute de vélo (0), bd chez Dupuis de Davodeau
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star
  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star
  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star
©Dupuis édition 2009

L'histoire :

Jeanne et Clément profitent des vacances estivales pour rénover la maison familiale. Le cadre campagnard est idéal pour leurs enfants, Jean et Sarah, ainsi que pour leur neveu, Jimmy. Abandonnée depuis de longs mois, depuis qu’Irène, la mère de Jeanne a été hospitalisée en long séjour pour ses pertes de mémoire, la maison et le jardin ont besoin d’un sacré entretien ! Bientôt, ils sont rejoints par le frère Simon, commercial chez Renault, qui amène Irène en permission médicale pour quelques derniers jours, chez elle. La mise en vente prochaine de la maison ne perturbe pas Irène, qui ne reconnaît même pas les siens. Les enfants, quant à eux, ont trouvé à travers les interstices d’un volet clos, l’occasion d’espionner les maçons de la maison d’en face. Le contremaître y passe ses journées à invectiver son arpette, peu dégourdi…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

C’est frais comme les vacances, léger comme la vie en campagne, et on en aurait parfois la larme à l’œil. Sur une mise en page régulière, structurée en 12 cases par planche, Etienne Davodeau (Quelques jours avec un menteur, Le réflexe de survie…) sait parler des petites choses qui embellissent la vie, en dépit de ses pires aspects. Dans cette chronique sociale, il y a en fait 3 chutes de vélo, aux effets crescendo en fonction de l’âge. Les chutes de vélo sont une sorte de pathologie de famille. Les chutes bénignes de Jean, qui fait justement ses premiers tours de roues sans roulettes. La grosse gamelle de Simon en VTT, qui lui permet de redonner un sens à sa vie. Enfin celle du père de famille, grand absent de l’histoire, tué en vélo il y a des années par un « mystérieux » chauffard. Les rapports humains sont décrits de manière si sincère, si réaliste, qu’on se demande si le récit n’est pas pour une large part autobiographique. En nous faisant partager l’intimité de cette famille, ses secrets, ses tourments, Davodeau offre au lecteur de se sentir adopté par la fratrie Un peu comme l’a été Toussaint, l’« ami » de la famille, personnage charnière détenteur d’un terrible secret…

voir la fiche officielle ISBN 9782800143828