parution 04 octobre 2013  éditeur Dupuis  Public ado / adulte  Thème Historique

Godefroid de Bouillon T2

En attendant le train qui ramènera Mady à Bouillon, Benoît se remémore les événements qui l'ont poussé à quitter la ville 40 ans plus tôt. Conclusion d'un sympathique récit mélangeant faits historiques et histoire d'amour fictive...


 Godefroid de Bouillon T2, bd chez Dupuis de Servais, Raives
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2013

L'histoire :

À la gare centrale de Bruxelles, Mady et Benoît s'apprêtent à se quitter. Mais avant, la jeune femme souhaite faire une dernière révélation à son amour de jeunesse. Elle lui annonce que quelques années après son départ, elle a épousé Thierry Merlot, le fils du ferronnier qui joua le rôle de Godefroid de Bouillon dans la pièce de théâtre mise au point par le curé du village. Benoît se rappelle alors cette époque où les autres garçons passaient leur temps à s'entraîner violemment à l'aide d'épées en bois. Il se remémore surtout les railleries qu'il subissait constamment suite aux choix du curé de lui confier trois rôles d'ennemis des Chrétiens. Puis Mady poursuit son histoire en évoquant ses deux enfants, sa grande maison bourgeoise et sa vie aisé, tranquille et lassante. Puis au moment où le train pour Bouillon arrive en gare, la jeune femme attrape Benoît par la main et part à l'aventure, mettant de côté pour un moment sa vie familiale. Assis sur un banc dans le parc, Mady et Benoît se souviennent de leur promesse de fidélité l'un envers l'autre et leur premier baiser en face la statue du Duc de Bouillon. Mady rêve alors de revenir en arrière et que l'événement qui a forcé le départ de Benoît et sa grand-mère, quarante ans auparavant, n'ait jamais eu lieu...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Cette seconde partie reprend exactement où le premier tome s'est arrêté. Jean-Claude Servais continue de nous relater les événements historique liés à Godefroid de Bouillon, en alternant avec la romance fictive entre deux personnes originaires de la même ville, à deux époques différentes. En effet, on suit d'un côté la relation amoureuse qu'entretiennent Mady et Benoît à l'âge de 12 ans, mais également leurs retrouvailles 40 ans plus tard. En mêlant Histoire et fiction romantique, l'auteur réussit à rendre le récit tout sauf rébarbatif quant bien même la vie du Duc de Bouillon prend plus d'importance dans ce second tome. En effet, la guerre sainte qu'entament les Chrétiens contre les musulmans est racontée de manière extrêmement précise. Servais n'épargne aucun détail et surtout pas les plus sordides. Contrairement à ce qu'à longtemps fait croire l'Eglise, Godefroid et les siens étaient loin d'être des héros parfaits, pas franchement des exemples de ce que doit être un bon chrétien. Côté fiction, on suit également avec beaucoup d'intérêt d'un côté les événements des années 60 qui amèneront Benoît à quitter Bouillon et son âme sœur, et de l'autre, la conclusion que le couple donnera à leurs retrouvailles en 2005. Bref, ces trois histoires en une seule, qui s'alternent sans jamais nous perdre, font de ce diptyque une histoire particulièrement agréable à suivre. D'autant qu'elle est portée par de somptueux décors représentant Bouillon, Bruxelles ou encore Istanbul...

voir la fiche officielle ISBN 9782800157788