parution 09 septembre 2016  éditeur Dupuis  Public ado / adulte  Thème Thriller, Anticipation

Karma City T1

Un trio de policiers mène une double enquête sur des morts suspects à Karma City, où on ne peut (théoriquement) vivre que si on est pétri de bonnes intentions. Mise en place d'un univers d'anticipation intéressant, sur fond de polar.


 Karma City T1, bd chez Dupuis de Gabrion
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2016

L'histoire :

Dans un futur post-apocalyptique proche, Karma City se veut une citée idéale basée sur les lois universelles du Karma. C'est à dire où l'intérêt général prime sur tout intérêt personnel. Ce jour là, au poste frontière de la ville, se présente Emma List, une archéologue dont la montre-bracelet indique un léger dépassement de karma négatif. L'officier refuse initialement de la laisser entrer en zone blanche, mais après que la jeune femme l'a un peu attendri, il finit par accepter de la laisser passer. Grave erreur : on retrouve Emma List et sa voiture écrasés au fond d'un ravin, suite à ce qui s'apparente à un suicide. C'est du moins la conclusion qui s'impose au trio d'enquêteurs spécialisés dans les crimes karmiques. Parmi eux, la jeune Kate Cooper vient de finir major de sa promo. Elle est à cheval sur les procédures et elle est théoriquement la supérieure hiérarchique des deux autres : Napoli, flic brillant, expérimenté mais taiseux, et Asuka, un rigolard d'origine asiatique. Napoli est d'emblée infect avec Cooper. Il tient à lui montrer qui est le vrai chef et ne s'embarrasse vraiment pas de la loi pour mener ses investigations, en général tout seul dans son coin. Autant dire que l'ambiance du trio n'est pas des plus sereines... Or une série de morts naturelles suspects par AVC, vient encore se greffer à leur enquête sur le suicide d'Emma List...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Avec Karma City, Pierre-Yves Gabrion propose un polar d'anticipation plutôt costaud (148 planches pour le premier tome !) mais accessible par un large public en raison de sa fluidité narrative. Comme atout de départ, les trois policiers héros ont des personnalités juste ce qu'il faut de caricatural. Il y a la jeune promue trop vertueuse et un brin ingénue, qui se confronte au vieux briscard qui a tout compris des lustres avant tout le monde et investigue en douce. Un asiatique farfelu fait tampon entre les deux et adoucit ainsi l'atmosphère. Leur partition dialoguée aboutit certes sur une petite musique connue, notamment parce que le dessin relaie un registre semi-réaliste idoine, sans être alourdi par des décors high-tech trop omniprésents (comme ne l'indique guère la couverture). L'ambiance visuelle surfe plutôt sur un décorum industriel sous climat aride. La vraie plus-value du diptyque en devenir se situe plutôt dans le contexte d'anticipation, plus novateur. Car comme son nom l'indique, Karma City répond à l'utopie de la société du bonheur : on n'a le droit d'y vivre que si les curseurs individuels sont supérieurs à un certain seuil d'harmonie personnelle. Gabrion ne cherche cependant pas (pour le moment) à dénoncer avec force le diktat du bonheur. Il rythme plutôt classiquement une double enquête policière autour d'un suicide bizarre et d'une série d'AVC suspects. L'originalité vient ici des réponses aux crimes, qui sont apportées par des scènes en apartés et en flashbacks pour le lecteur, aussitôt qu'elles se posent. Une conspiration de grande ampleur se dessine... mais on n'en dit pas trop, tout content de pouvoir replonger dans le dénouement du second tome à venir.

voir la fiche officielle ISBN 9782800164212