parution 11 novembre 2014  éditeur Dupuis  Public ado / adulte  Thème Espionnage, Thriller

Lady S. T10

ADN

Enfin libre de tout engagement, Shania aspire à vivre une vie normale et à rejoindre au plus vite son père aux États-Unis. Mais rien ne se passe comme prévu… Début d’un nouveau cycle avec Philippe Aymond seul aux manettes…


 Lady S. T10 : ADN (0), bd chez Dupuis de Aymond, Gérard
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2014

L'histoire de la série :

Qui est exactement Suzan Fitzroy ? La jeunesse de cette charmante jeune femme donne des cheveux blancs à plus d’un service de contre-espionnage… En effet, née Shania Rivkas, elle est la fille naturelle d’un biogénéticien estonien qui a raté son passage à l’ouest et l’a payé de sa vie. Après avoir échappé à la mafia russe, après avoir survécu en devenant voleuse de haut vol dans les palaces londoniens, elle a finalement été adoptée par James Fitzroy, un diplomate américain, qui en a fait sa plus proche collaboratrice. Si ce dernier connaît tout du passé tumultueux de la jeune femme, il ignore en revanche qu’elle a été recrutée par « Orion », qui la contraint à travailler pour une mystérieuse organisation anti-terroriste sous le nom de Lady « s »…

L'histoire :

Enfin libérée de son passé de voleuse, espionne ou encore tueuse, Shania Rivkas n’a plus qu’une envie : vivre la vie de madame tout le monde ! Elle refuse donc la proposition d’Orion de rejoindre officiellement le Centralized Information and Research Center Against Terrorism (CIRCAT) comme agent d’action et engage un avocat pour qu’il l’aide à rejoindre son vrai père aux États-Unis. En effet, la jeune femme est interdite de séjour aux USA depuis les agissements d’un sénateur véreux qui briguait la place de Président. L’avocat doit donc trouver un moyen permettant de contourner l’interdiction. En compagnie de James Fitzroy, son père adoptif, Shania se rend chez son défenseur, juste après son entrevue avec Orion. Elle y apprend une excellente nouvelle. En effet, Abel, son géniteur, est entré aux États-Unis avec le statut de réfugié politique. Elle peut donc bénéficier des mêmes droits. Mais pour que cela marche, il va lui falloir faire deux choses. Tout d’abord, prévenir son père qu’elle est bel et bien en vie, afin qu’il revienne sur ses déclarations l’annonçant morte. Puis qu’ils passent tous deux un test ADN pour confirmer leurs liens de parenté. Après un rapide contact téléphonique, Shania rejoint son père qui se trouve à Berlin pendant deux semaines pour un colloque scientifique…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dès le début de la série, Jean Van Hamme avait annoncé ne faire que quelques tomes, avant de passer la main. Or finalement, pris par le jeu, le scénariste se sera pleinement consacré à Lady S durant neuf albums. Néanmoins, Van Hamme quitte cette fois pour de bon la barque et confie la destinée de son héroïne au dessinateur Philippe Aymond plutôt que de choisir un scénariste pour prendre le relais. Aymond a fait ses preuves comme auteur complet sur le diptyque Highlands. Il se retrouve donc seul à la barre, avec une grande liberté, puisque Shania est désormais totalement libre depuis la conclusion du tome précédent. Son héroïne n'aspire désormais plus qu'à une chose : vivre avec son père aux États-Unis, un pays où elle ne peut se rendre pour le moment. On suit les pérégrinations qui lui permettront de débloquer la situation, mais comme souvent pour Shania, rien ne sera facile. Elle va entre autre découvrir un secret familial et comme si cela ne suffisait pas, elle se retrouvera également au cœur d’un conflit mêlant services secrets allemands et américains. Vous l’aurez compris, Aymond applique la même recette d’action-espionnage mise en place par Van Hamme, pour un résultat dynamique et mouvementés. Cependant, on pourra reprocher quelques grosses ficelles et un jeu de chaises musicales exagéré, entachant légèrement l’ensemble. Au final, les fans de la série ne seront pas perdus et le récit devrait leur plaire tout autant que les précédents. D’autant que les prouesses graphiques d'Aymond sont toujours de la partie. Un 10ème album efficace…

voir la fiche officielle ISBN 9782800162522