parution 04 novembre 2016  éditeur Dupuis  Public ado / adulte  Thème Espionnage, Thriller

Lady S. T12

Rapport de forces

Lady S vient en aide à un enfant kidnappé par des paysans mexicains, curieux de comprendre l’origine de la violente épidémie qui les touche. Une douzième aventure indépendante, qui prépare la suite.


 Lady S. T12 : Rapport de forces (0), bd chez Dupuis de Aymond, Gérard
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2016

L'histoire de la série :

Qui est exactement Suzan Fitzroy ? La jeunesse de cette charmante jeune femme donne des cheveux blancs à plus d’un service de contre-espionnage… En effet, née Shania Rivkas, elle est la fille naturelle d’un biogénéticien estonien qui a raté son passage à l’ouest et l’a payé de sa vie. Après avoir échappé à la mafia russe, après avoir survécu en devenant voleuse de haut vol dans les palaces londoniens, elle a finalement été adoptée par James Fitzroy, un diplomate américain, qui en a fait sa plus proche collaboratrice. Si ce dernier connaît tout du passé tumultueux de la jeune femme, il ignore en revanche qu’elle a été recrutée par « Orion », qui la contraint à travailler pour une mystérieuse organisation anti-terroriste sous le nom de Lady « s »…

L'histoire :

Un motard traverse un peu trop vite le village mexicain de Montecuervo. En voulant éviter un piéton, il dérape et chute sur la chaussée. Hélas, son sac contenait plusieurs fioles d’un terrible virus, le M14, qu’il venait de dérober quelques heures plus tôt au centre bactériologique militaire de Fort Demick. Dans le choc, quelques fioles se brisent… Rapidement, une épidémie qui ressemble à une grippe fortement mortelle se déclenche. Dans les jours qui suivent, l’armée mexicaine établit une zone de quarantaine autour de Montecuervo. Lorsque ce scénario est connu de la CIA, les américains corrompent les autorités mexicaines de l’état de Sonora pour qu’elles annoncent qu’il s’agit d’une simple grippe porcine H1N1. Cet évènement va cependant mobiliser des paysans locaux. Dans leur quête de vérité, ces derniers vont se retrouver sur la route de Shania Rivkas, alias Lady S. Car l’espionne professionnelle s’est en effet remise de l’explosion qui l’a légèrement blessée à Guantanamo (voir tome précédent). Et elle rend régulièrement visite à son ami Conrad hospitalisé dans un établissement de la CIA à La Casa (Nouveau Mexique). Ce dernier a été un peu plus amoché qu’elle : il était en première ligne, devant Shania, au moment de l’explosion. Or Conrad tue le temps en jouant aux échecs avec le jeune Chase, fils d’une cadre supérieur de la CIA. En quittant la Casa par une route désertique, Shania découvre par hasard que le coffre de son véhicule sert à kidnapper Chase…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dans le cliffhanger de la précédent aventure à Guantanamo, qui souscrivait l’option sismologique, Lady S nous avait fait très peur. Nous l’avions en effet quittée au moment où un terroriste kamikaze faisait péter sa ceinture d’explosifs, engendrant une monumentale déflagration. Evidemment, comme toute héroïne chanceuse qui se respecte, elle s’en tire avec une convalescence en ellipse de deux mois… fin prête à être aspirée par une nouvelle affaire. Cette fois, son passé trouble et ses anciennes amitiés n’y sont pour rien : elle se trouve juste au mauvais endroit et au mauvais moment… mais cependant parfaitement volontaire et efficace pour démêler les fils d’une affaire de kidnapping sur fond d’épidémie virale. Au passage, Philippe Aymond en profite pour tuer un protagoniste important de son entourage (mais kicékicé ?... Tututut, nous ne dirons rien). Table rase du passé semble devoir se faire pour permettre à Shania d’épouser une forme plus officielle de son talent d’espionne – en toute fin d’album. L’épisode autonome – qu’on pourrait encore qualifier de transition – se lit sans déplaisir, mais sans passion non plus, faute à un scénario certes cohérent, mais quelque peu tarabiscoté. Dans une veine réaliste grand-public parfaitement agréable, le dessin de cet auteur désormais complet demeure la grande plus-value de la série jadis initiée par Jean Van Hamme.

voir la fiche officielle ISBN 9782800167183