parution 01 avril 2005  éditeur Dupuis  collection Aire libre
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Historique

Le vol du corbeau T2

Un cambrioleur et une résistante tombent amoureux l'un de l'autre à la veille de la libération. Conclusion du second diptyque de Gibrat et achèvement du chef d'oeuvre entamé avec Le sursis. Exceptionnel.


Le vol du corbeau T2, bd chez Dupuis de Gibrat
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2005

L'histoire :

A la veille de la libération, Jeanne, une résistante communiste, échappe à la milice grâce à François, un cambrioleur spécialisé dans le marché noir. Après un périple sur les toits de Paris, qui leur permet de faire connaissance et de prendre la mesure de leurs désaccords, tous deux se réfugient sur la péniche de René et d’Huguette, stationnée dans le canal St Martin. Persuadée que son réseau est activement recherché par la Gestapo, Jeanne redoute le pire pour sa sœur. Les boches réquisitionnent alors la péniche de René. Après avoir planqué Jeanne dans le puit de chaîne, François finit par l’en sortir, comprenant que la priorité de l’allemand restera son chargement et non l’identité de la demoiselle. L’allemand profite néanmoins de la première occasion pour essayer de la violer et cette dernière l’abat d’un coup de fusil. L’ombre de la peine de mort plane alors sur les membres de la péniche. Cela n’empêche pas Jeanne et François de se rapprocher l‘un de l’autre…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Jean-Pierre Gibrat avait déjà réalisé un chef-d’œuvre, Le sursis (2 tomes dans la même collection). Voilà qu’il réédite l’exploit, avec cet autre diptyque tout aussi remarquable, si ce n’est plus ! Le vol du corbeau est en étroite relation avec Le sursis, puisqu’il confirme ce qu’on soupçonnait sur le premier tome : les deux héroïnes sont sœurs ! Gibrat achève donc en virtuose son chef d’œuvre. Tous les ingrédients sont à nouveau réunis pour parvenir à l’harmonie. Tout d’abord la romance entre Jeanne et François parviendrait à attendrir les plus endurcis. Ensuite l’intrigue, prenant racine à une époque à la fois tourmentée et culturellement encore très proche de nous est source d’un suspens haletant. La reconstitution historique, via des décors soignés et des répliques justement inspirées de l’époque, frôle la perfection. Le titre en lui-même, encore nébuleux sur le premier tome, prend tout son sens sur les dernières pages, voire sur la toute dernière case ! Enfin, le dessin doux et réaliste, entièrement réalisé en couleurs directes, est sans doute ce qui se fait de mieux en la matière (avec celui des derniers Hermann). Un chef d'oeuvre, on vous dit !

voir la fiche officielle ISBN 9782800133768