parution 01 avril 2016  éditeur Dupuis  Public enfant / ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange

Magic 7 T1

Jamais seuls

Léo débarque dans sa nouvelle école avec un secret : il peut voir des fantômes ! Rapidement, il découvre qu’il n’est pas le seul enfant étrange de l’école… Une série très sympathique, malgré son classicisme.


 Magic 7 T1 : Jamais seuls (0), bd chez Dupuis de Toussaint, la Barbera, Quattrocchi, Mengozzi, Marcora
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2016

L'histoire :

Léo vient tout juste d’emménager dans une nouvelle ville. Il s’apprête à se rendre à son premier jour d’école, mais il va devoir s’y rendre sans sa mère. En effet, cette dernière doit commencer son nouveau travail assez tôt et elle est contrainte de le laisser seul. Ce qu’elle ignore, c’est que Léo n’est jamais seul, car il possède le don de voir les fantômes de personnes défuntes ! Ainsi, il est constamment entouré de nombreux et illustres ectoplasmes, comme le prestidigitateur Harry Houdini, l’écrivain dramaturge William Shakespeare, l’acteur Errol Flynn ou encore le boxeur Sugar Ray Robinson. Arrivé au sein de l’imposant bâtiment scolaire, Léo cherche en vain la classe de mathématiques de madame Roncevaux, lorsque deux garçons qui s’y rendent également proposent de le guider. Naïf, le nouveau se fait piéger par les deux autres, qui l’emmènent dans le couloir menant aux caves, avant de l’enfermer dans un ancien casier scolaire. Léo fait alors appel à Houdini afin de le sortir de ce mauvais pas. Le magicien touche alors la main du garçon pour lui transmettre ses émotions et connaissances. Grâce à cela, Léo se libère magistralement… sous le regard de la prof de math qui l’envoie directement dans le bureau de la directrice ! Sur place, il se retrouve en compagnie de Hamelin, un étrange garçon qui joue de la musique aux animaux ; et de Farah, une fille toute aussi mystérieuse…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Cette nouvelle série du catalogue Dupuis nous propose de découvrir sept enfants aux pouvoirs magiques qui vont devoir choisir de les utiliser pour faire le bien ou le mal. Dans ce premier tome scénarisé par Kid Toussaint, on en découvre déjà cinq (voire six, si on compte la 4ème de couverture...) ; mais l’action est surtout centrée sur trois s'entre eux en particulier. Il y a tout d’abord Léo, le nouveau qui fait office de personnage principal et voit des fantômes célèbres ; vient ensuite Hamelin, qui communique avec les animaux via la musique ; et Farah capable de manipuler le feu. Ce tome d’exposition nous fait donc découvrir la personnalité de ces trois protagonistes, tout en y ajoutant une intrigue autour de mystérieux vols qui ont lieu dans leur école. Le fort capital sympathie de la série et la bonne idée de mettre en scène des personnages célèbres que les enfants ne connaissent pas forcément sont appréciables. Néanmoins, l’histoire de cette première partie reste tout de même assez classique dans son déroulement, comme dans son panel de personnages caricaturaux (institutrice revêche, groupe de fille superficielles, duos de brutes…) Les dessins sont assurés par Rosa la Barbera et Giuseppe Quattrocchi et mis en couleurs par un autre duo italien, Francesca Mengozzi et Giovanni Marcora. Les graphismes sont dynamiques et collent adroitement avec la sympathie de la série, pour le plus grand plaisir des jeunes lecteurs. Espérons que cette série se démarquera davantage dans ses prochains tomes, déjà prévus pour juin 2016 (tome 2) et octobre 2016 (tome 3).

voir la fiche officielle ISBN 9782800164205