parution 01 juin 2007  éditeur Dupuis  Public ado / adulte  Thème Humour

Plunk ! T1

I love Plunk !

Plunk, un extraterrestre jovial coiffé d’un entonnoir vert, s’emploie à nous bidonner à travers tout un tas de situations plus absurdes les unes que les autres. Etonnant, non ?


 Plunk ! T1 : I love Plunk ! (0), bd chez Dupuis de Letzer, Cromheecke
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2007

L'histoire :

Quand Plunk veut changer l’huile de sa friteuse, c’est simple : il va sonner à la porte du château fort belliqueux du coin, dépose la friteuse sous les mâchicoulis et attend qu’on déverse une pleine marmite d’huile bouillante.
Quand super-Plunk entend les cris de détresse d’une jeune femme coincée par l’incendie de son immeuble, c’est simple : il enfile son masque et prend le soin de choisir la cape de superhéros appropriée. Hélas…
Quand Plunk reçoit son violon-à-construire-soi-même, en kit, c’est simple : il s’applique à tout bien découper, monter, coller, vernir. Puis quand vient enfin le temps de faire vibrer les cordes de son instrument, il s’aperçoit trop tard qu’il a confondu l’archer avec la scie.
Quand Plunk veut se débarrasser des fleurs fanées dans son vase, c’est simple : il cherche tout d’abord la poubelle de recyclage appropriée puis, n’en trouvant pas, il profite de la première cérémonie d’inhumation venue pour balancer le tout sur le cercueil…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Peau rose, nez en trompette et entonnoir vert sur la tête, voilà Plunk. Cet extraterrestre improbable, aux origines inconnues (mais peu importe), s’emploie dans ce premier recueil de gags à déployer sa panoplie de non-sens la plus puissante. A la base, n’importe quelle conjoncture quotidienne, de la plus insignifiante à la plus inventive. Les quelques extraits du résumé (ci-dessus) ne sont qu’un pâle reflet de la puissance visuelle des situations provoquées par cette créature joviale. Le dessin à deux balles de Cromheecke n’a aucune importance, tant que la construction du gag et l’impact sur la chute qui en découle restent irrésistibles. Pour le coup, les amateurs d’absurde vont jubiler ! Pour le coup, les réfractaires à cette forme d’humour très particulière ne vont même pas comprendre le pourquoi du comment de la sortie d’un tel album. Consolons-les en expliquant la genèse très particulière de cette série. Car contrairement à la logique marketing qui veut que l’on découle d’un héros populaire le merchandising promotionnel, c’est ici le schéma inverse qui s’est produit. Le Plunk a en effet été initialement enfanté au Centre Belge de la Bande Dessinée (en 1989), pour illustrer toutes les possibilités de produits dérivés à partir d’un même personnage de BD. Aujourd’hui encore, une vitrine complète lui est réservée dans cette noble institution. Après tout, le propre de l’absurde n’est-il pas d’emprunter parfois des voies inopinées ?

voir la fiche officielle ISBN 9782800139142