parution 15 juin 2018  éditeur Dupuis  Public enfant / ado / adulte  Thème Humour, Sentimental

Tamara T16

La vraie vie

Une année mouvementée se prépare pour Tamara et ses amis qui comptent bien réussir le bac, première étape vers une vie d’adulte. Une surprise de taille pour le 16ème album de la série…


 Tamara T16 : La vraie vie (0), bd chez Dupuis de Darasse, Darasse, BenBK
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2018

L'histoire :

Tamara a désormais 18 ans et s’apprêtent à se lancer dans sa dernière année scolaire, celle qu’il lui permettra de décrocher son bac. Mais ce n’est pas tout, l’adolescente compte bien également perdre quinze kilos et surtout retrouver l’amour, après deux ans de célibat. Pour ce faire, elle mise sur les révisions, son mental pour résister à la tentation et son inscription sur le site de rencontres « Keen teen ». De son côté, Yoli, sa demi-sœur, est désormais en pleine préadolescence et elle ressent un grand besoin d’intimité. Elle installe donc un rideau entre leurs lits, afin de couper la chambre en deux. Une fois cela fait, les deux sœurs se rendent ensemble en cours et ça commence plutôt mal pour Tamara qui se prend une flaque d’eau généreusement offerte par le bus scolaire. Puis elle découvre que Diego est de retour à son école, mais qu’il a hélas une nouvelle copine extrêmement belle. Enfin, elle se prend un coup de raquette de la part d’un garnement maladroit et arrive donc à l’école déprimé, trempé et avec le visage boursoufflé ! Wagner ne manque donc pas de la vanner en la voyant arriver… De son côté, la mère de Tamara rejoint secrètement les parents des autres élèves afin de mettre en place un plan pour que leurs progénitures réussissent tous le bac sans exception…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Désormais seule à la barre scénaristique de la série, Lou Darasse avait envie de faire grandir les personnages et comptait étaler cette « évolution » sur quelques albums. C’était sans compter sur le réalisateur Alexandre Castagnetti qui, fort du succès du premier film consacré à l’héroïne, décidait de faire une suite où Tam monterait à Paris avec le bac en poche. Du coup, Lou a décidé de vieillir son personnage plus tôt que prévu pour nous proposer un album marquant une véritable transition. Et quitte à surprendre le lecteur, l’album commence directement avec Tamara vivant désormais à la capitale, en colocation avec Jelilah et Wagner, tout en s’occupant d’un bébé avec un troublant air de famille... La scénariste fait ensuite un retour en arrière afin de nous faire découvrir l’héroïne en pleine année du bac. Bref, vous l’aurez compris, ce parti-pris de flash forward fait souffler d'emblée un vrai vent de fraîcheur sur la série. Cette entame la rapproche du même coup davantage d’une série pour adolescents (ou Youngstown adultes, comme on dit aujourd'hui) que familiale. En effet, l’émotion y est plus présente que l’humour. On perd également les faits de société et d’actualité évoqués de manière détournée, comme savait si bien le faire Zidrou. On est ici plus centrés sur les atermoiements amoureux des différents protagonistes (Jelilah, Wagner, Diego, Zak…). Sur le plan du dessin, Christian Darasse met le tout en scène de manière remarquable, à l’image des derniers albums de la série. Mais en prime, chaque personnage est désormais « vieilli ». Le changement le plus notable se trouve du côté de Yoli, qui a bénéficié d’une véritable poussé de croissance. Ce 16ème album est donc plutôt bon, mais il semble aussi moins tout-public que ses prédécesseurs. À suivre...

voir la fiche officielle ISBN 9782800174037