Texas Cowboys T1, bd chez Dupuis de Trondheim, Bonhomme ©Dupuis édition 2012

Texas Cowboys T1

Débarqué de la ville dans un bled de l’ouest sauvage, un journaliste tourne bandit et côtoie diverses magouilles. Un pur hommage aux westerns, bourrés de clichés assumés et d’humour. Jubilatoire !

L'histoire : Harvey Drinkwater était jusqu’à ce jour journaliste à Boston. Pour pallier la mort accidentelle d’un collègue, son patron lui impose un reportage dans la pire bourgade de l’ouest sauvage, Hell’s Half Acre. Frêle et un peu ingénu, il débarque du train et s’accroche immédiatement à un cow-boy à la tronche blasée qui surveille les nouveaux arrivants. Ivy, qu’il s’appelle, refile volontiers au blanc-bec des tuyaux pour survivre dans la région, contre quelques rasades de whisky. En priorité, Harvey veut faire fortune. Il a alors le choix entre devenir chasseur de primes ou bandit. Dans les deux cas, mieux vaut commencer par savoir tirer. Tandis qu’il s’entraine dans le désert sur des bouteilles et un malheureux crotale, Harvey croise le célèbre Sam Bass. Il le reconnait aussitôt : sa tronche est affichée un peu partout pour 5000$. Bass, lui, recherche le fils de pute qui lui a piqué le magot récemment pillé dans une banque. Etonnamment, les deux hommes sympathisent. Quelques semaines plus tard, Bass engagera même Harvey pour un coup. Néanmoins, Bass n’est pas un meurtrier, contrairement à Betsy Malone, beauté froide et joueuse de poker au saloon local. En effet, elle poignarde régulièrement les hommes qui lui font penser aux violeurs qui ont abusé d’elle dans sa jeunesse…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Deux ans pile après voir réalisé le fantastique et cocasse Omni-Visibilis, Lewis Trondheim et Matthieu Bonhomme réitère une collaboration en one-shot dans un registre radicalement différent. Comme son titre n’en fait guère mystère, Texas Cowboys est un pur hommage de genre, un concentré de western qui fleure le sang et la poussière à plusieurs ranchs à la ronde. Shérifs corrompus, cowboys vénaux, salopes fatales, bandits patibulaires se livrent ici à une partition bourrée de clichés, à base de règlements de compte, de lynchages, de braquages et de dynamites, mais d’une incroyable justesse. Les presque 200 pages petit-format sont découpées en autant de chapitres que de fascicules publiés gratuitement au cours de l’année scolaire 2011-2012 au sein de la revue Spirou. Chaque acteur de la savoureuse galerie de personnages est ainsi globalement introduit par une couverture « d’époque » lorgnant vers la série Z. La narration se joue quant à elle de la chronologie linéaire, en mélangeant les moments sans qu’on s’y perde jamais. Aussi astucieux dans les dialogues que dans la mise en scène, par tous ces petits biais diablement maîtrisés, Trondheim impose un ton contemporain et cinématographique exquis. Et évidemment, le talent de Bonhomme pour les encrages semi-réalistes, simplement rehaussés de 2-3 teintes de couleurs ternes en aplats, se montre une nouvelle fois épatant et adapté. Bref : un méga pied pour qui apprécie le registre !

  • scénar dessin


18 août 2012



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et


les avis des terriens

  • De l'an 1501 à 1890 29 août 2014

    Une BD qui retrace l'histoire de près de quatre siècles, entre l'époque espagnole, la période méxicaine et bien entendu la conquête de l'ouest avec les cowboys. Une très bonne BD

    Mathieu

  • Wild Wild West 30 mars 2014

    S'attaquer à un genre qu'on pense usé jusqu'à la corde, c'est ambitieux et risqué. Quand Lewis Trondheim et Matthieu Bonhomme (qu'on ne présente plus) commencèrent à publier, dans Spirou des petits fascicules à l'ancienne, le lecteur leva un sourcil, étonné par la démarche, puis parcourut les planches racontant les aventures des Texas Cowboys. A la fin du premier opuscule, le lecteur eut le cœur étonnamment réjoui. Pensez donc : de bonnes vieilles histoires de cow-boys! De ceux qui pillent les banques, écument les saloons et risquent la corde à chaque page, sans oublier de ponctuer leurs actes de phrases lapidaires et spirituelles. Rapidement accroché, le lecteur était conquis et attendit la semaine suivante pour dévorer la suite, se régalant des planches à priori (mais à priori seulement) minimalistes de Bonhomme. Sous couvert d'une démarche maline comme tout, les deux compères ont parfaitement réussi leur coup avec ces publications "à l'ancienne", au goût "pulp" revendiqué. Réunies en un seul tome (un pavé, diront certains), les neuf publications forment désormais une œuvre cohérente, dont les fils narratifs malicieux (rarement est-on passé si adroitement d'une époque à l'autre) démontrent l'impeccable maîtrise du scénario. Depuis peu, Spirou publie de nouveaux numéros de Texas Cowboys. L'aventure reprend : le lecteur est content.

    Laurent

  • Pulp fictionnissime 24 mars 2013

    Cet album est sublime. Le dessin et le scénario sont soignés et en osmose. L'histoire se déroule par scène axées sur un personnage différent. Cela donne l'impression de suivre une histoire à la Pulp fiction version BD ! Un régal !

    Denis

  • Excellent 10 février 2013

    Album vraiment excellent avec le déroulement de l'histoire qui fait un clin d'oeil au film Pulp Fiction. Les dessins et le scénario n'ont rien a envier aux autres, les deux sont excellentissimes. A lire de toute urgence !

    Denis

  • Génialissime ! 15 décembre 2012

    Les dessins et le scénario sont en parfaite symbiose. De plus, les effets flashback à la Pulp fiction sont du plus bel effet. Un album à lire sans modération !

    Denis

  • Un buveur d'eau au pays des saloons... 6 septembre 2012

    Petit journaliste dans la tranquille ville de Boston, Harvey Drinkwater se voit du jour au lendemain confier la mission d'effectuer un reportage dans une bourgade au fin fond de l'ouest Hell's Half Acre. Le pied tendre qu'il est cotoiera une brochette de figures emblématiques de l'Ouest sauvage, des personnages aux visages burinés par le soleil brûlant, aux esprits tourmentés et aux cœurs meurtris par la rudesse de la vie : Ivy le sympathique pochetron qui l'initiera aux régles et rites obligatoires pour survivre dans un tel nid de crotales ; Sam Bass le desperado dont la tête est mise à prix 5000$ ; Betsy Malone l'ensorcelante et venimeuse joueuse de poker... Harvey mènera t-il sa mission à son terme ou profitera t-il de l'occasion pour donner un nouveau sens à sa vie ? Aux commandes de cet album on retrouve le prolifique scénariste Lewis Trondheim qui s'aventure pour la première fois dans le monde du western. Si tous les clichés habituels sont passés en revue, c'est plus à la forme qu'il faut s'intéresser. Son découpage en chapitres distincts résulte d'un publication gratuite de suppléments de la revue Spirou l'année dernière, qui n'était pas sans rappeler les "pulps" américains, des magazines imprimés sur du papier de mauvaise qualité. Immersion garantie ! Au dessin, Matthieu Bonhomme nous impressionne une fois de plus par son talent comme l'atteste la maestria avec laquelle il se fond dans des univers totalement différents (Le marquis d'Anaon, Messire Guillaume, Esteban...). On le félicitera tout particulièrement par un choix judicieux de mise en couleur minimaliste qui n'est pas sans nous rappeler quelques cases des Lucky Luke d'antan ou la quadrichromie était de mise. En espérant toutefois qu'Harvey ne reste pas un poor lonesome cow-boy...

    Jean-baptiste

  • Texas cow boys tire juste, bravo 3 septembre 2012

    Texas cowboys nous propose une très bonne série de portraits de l'Ouest sauvage. Si on semble retrouver tous les personnages du genre Western, ils sont très habilement présentés et mis en scène dans de courts chapitres habilement agencés par un Lewis Trondheim très en forme. Le fil rouge des histoires est un journaliste Harvey Drinkwater envoyé de Boston par son patron pour y écrire des récits à sensation. Et il va en avoir du sang des gangsters et des saloons douteux... Matthieu Bonhomme dessine de superbes trognes de personnages qui, même dans les pires moment, deviennent attachant. Un excellent album qui va plus loin que les clichés du genre.

    effer


prix 20.50-5% = 19.48

sur


 Texas Cowboys T1, bd chez Dupuis de Trondheim, Bonhomme ©Dupuis édition 2012

24 août 2012

Dupuis

voir la fiche officielle

9782800152721

ado / adulte

Western

Texas Cowboys série en cours en France
2 albums parus Nos chroniques dans cette série :