parution 05 novembre 2010  éditeur Dupuis  Public ado / adulte  Thème Science - fiction, Aventure - Action, Fantastique - Etrange

Yoko Tsuno T25

La servante de Lucifer

Yoko et les vinéens se rendent dans l'antre souterraine du « diable », en compagnie d'un automate particulièrement high-tech pour son XIIIe siècle originel. Une aventure ésotérique de SF au mieux inventive, au pire saugrenue...


 Yoko Tsuno T25 : La servante de Lucifer (0), bd chez Dupuis de Leloup, Léonardo
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2010

L'histoire :

A l'invitation de son amie Cécilia (cf. La proie et l'ombre), Yoko Tsuno se rend en Ecosse accompagnée d'Emilia, une autre amie encore adolescente (cf. Le septième code. Après avoir posé son petit hydravion sur le loch attenant au manoir, Yoko découvre le charmant cottage que son hôte a mis à sa disposition. Puis Cécilia aborde la question qui la préoccupe fortement : lors de travaux de restauration du manoir, un souterrain du XIIIe siècle a été mis à jour, dans lequel de stupéfiantes choses ont été découvertes. Notamment : une petite plaque de métal pourvue de sillons, un curieuse pyramide translucide et surtout... le corps violacé, statique et parfaitement conservé d'une femme, enchainée à une stèle. Le scanner vinéen de Yoko confirme qu'il s'agit d'un automate (incroyablement évolué pour le XIIIe siècle !). Une fois Cécilia repartie pour affaires, Yoko et Emilia libèrent ce corps inerte de ses chaines et insèrent la capsule de métal strillé dans le bracelet à son poignet. La créature s'anime dans un sursaut, attaquant Emilia... puis retombe, vidée de son énergie. Pour clarifier ce mystère, Yoko appelle son amie vinéenne Khâny à la rescousse. Mise au courant, Khâny rapplique en moins de deux heures, à bord d'un engin spatial dernier cri... Mais elle reste très mystérieuse quant à l'origine du corps exhumé. Les 3 femmes embarquent l'automate à bord du vaisseau puis prennent la destination d'une base située dans les tréfonds de la Terre...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après avoir enduré d'incroyables aventures spatiales, temporelles, voire spirituelles, la célèbre électronicienne nippone commence à être blasée. Ce n'est donc pas un automate du XIIIe siècle, quant bien même il appartiendrait à Satan lui-même, qui va la faire renoncer à aller au bout d'un mystère. Pour la 25e aventure de son héroïne culte du 9e art, l'auteur Roger Leloup brasse moult thématiques qui lui sont chères. En effet, Yoko est ici confrontée à une problématique qui traverse les âges, elle bascule dans les arcanes de la science-fiction vinéenne, pilote quelques sympathiques engins volants et affronte le diable himself, au milieu de ses dragons. En outre, comme par un fait exprès, elle a besoin de greffer un maximum de héros à son aventure pour la dénouer (Vic, Pol, Rosée, Cécilia, Emilia, Myna, Poki, Khâny...). Les amateurs seront donc ravis de l'inventivité foisonnante de l'auteur, à nouveau au rendez-vous. La finesse du trait, les détails des engins futuristes et des décors, font également partie des bons aspects de la série. Les détracteurs, quant à eux, bouderont une nouvelle fois un rythme narratif poussif, peu limpide, des rebondissements abracadabrants parfois aux frontières du ridicule (le combat aérien et néanmoins souterrain, à grand coups de rayons lasers, entre vaisseaux spatiaux et dragons), et des faciès qui surjouent les émotions évoquées. Un classique, donc !

voir la fiche officielle ISBN 9782800147758