parution 16 novembre 2012  éditeur Dupuis  Public ado / adulte  Thème Science - fiction, Aventure - Action, Fantastique - Etrange

Yoko Tsuno T26

Le maléfice de l’améthyste

Remontées dans le passé pour y soigner une grand-tante atteinte de tuberculose, Yoko et Emilia sont confrontés à une confuse arnaque de pierre précieuse « maudite ». Un scénario tortueux, mais de bien jolis navions…


 Yoko Tsuno T26 : Le maléfice de l’améthyste (0), bd chez Dupuis de Leloup, Léonardo
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2012

L'histoire :

Trois jours avant le réveillon de Noël, Yoko Tsuno et son amie Emilia quittent le tarmac de l’aéroport de Mosou, à bord d’un prototype d’avion révolutionnaire, le Tsar. Officiellement, elles testent un effaceur de radar, non un engin qui utilise le magnétisme terrestre pour voler par antigravitation… Elles mettent le cap sur l’Ecosse, où les attendent Vic et Pol, ainsi qu’un bien curieux notaire qui a une enveloppe à leur remettre à chacune d’elles. Dans la lettre écrite par sa grand-tante en 1935, Emilia apprend qu’elle hérite d’un cottage situé non loin d’Edimbourg. Les deux amies s’y rendent dès le lendemain, à l’aide de la voiture de sport de Yoko (une Lotus orange). Elles font tout d’abord un crochet par le cimetière, où elles découvrent deux tombes identiques, une pour la tante Gloria et une seconde anonyme. Le pasteur local de passage leur apprend que la tombe est inoccupée, juste réservée par l’ami savant de Gloria, Sir Malcoln Hendry, qui habite encore le cottage. Le pasteur éveille leurs suspicions sur les funestes expériences électriques de ce monsieur, qui ont récemment généré deux électrocutions mortelles dans le village. Yoko et Emilia se rendent donc ensuite au cottage, où elles découvrent dans un hangar une gigantesque et surprenante machine. Hendry est là aussi… Il les force à monter dans cette machine qui sert à voyager dans le temps. Son idée est de les renvoyer en l’année 1934, afin qu’elles y soignent Gloria atteinte de tuberculose avec les médicaments modernes…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Quoique culte, la série Yoko Tsuno n’a jamais tiré sa force d’une narration limpide et accrocheuse – surtout dans les dix derniers albums. Arrivé à la BD en étant assistant de Jacques Martin et d’Hergé dans les années 60, Roger Leloup a imaginé cette série en 1973 pour satisfaire sa passion pour l’aéronautique et l’innovation scientifique. 40 ans plus tard, les passions sont toujours là, abordées avec la rigueur et la fougue du débutant via leur graphisme appliqué (le prototype Tsar, la machine truffée d’électrodes, les vieux zincs des années 30). Mais elles se raccrochent à un scénario qui ressemble à un pâle faire-valoir, rocambolesque et capilotracté au possible. Le verbiage des dialogues apporte plus de confusion que d’empathie aux personnages, qui se démènent ici tant bien que mal avec leurs imbroglios familiaux (Emilia rencontre plusieurs aïeules dans le passée, qui ont donc son âge…). Ajoutez à cela une intrigue tarabiscotée surfant sur la lithothérapie (le pouvoir énergétique des pierres précieuses) et une escroquerie inter-temporelle… et vous serez passablement paumés. Bref, ce tome 26 est un gloubiboulga de toutes les thématiques chères à la série culte : aéronautique, technologies issues de la science-fiction, voyage dans le temps, amitiés féminines compliquées et vague trame policière… mais heureusement toujours mises en scène avec une ligne claire agréable et soignée. A réserver aux collectionneurs qui souhaitent compléter leur étagère avec le dernier opus.

voir la fiche officielle ISBN 9782800148625